OCÉANIE

Road trip Nouvelle Zélande : itinéraire de 3 semaines en Van

Terre des volcans, des montagnes enneigées et d’une culture ancestrale préservée…

Profitant d’être à l’autre bout du monde, nous avons fait une pause dans notre PVT australien pour un Road trip de 3 semaines en Nouvelle-Zélande. Nous avons pris un vol direct de Melbourne à Christchurch, pour débuter notre aventure par l’île Sud, la plus sauvage, puis remonter ensuite jusqu’à Auckland, sur l’île Nord. Au programme, de la marche, de la marche et… de la marche ! Et oui, en Nouvelle-Zélande, les paysages se méritent ! Il ne faut pas avoir peur de marcher des heures avant d’atteindre son but.. mais rassures-toi, tu es récompensé de ton effort à chaque fois : montagnes, eaux turquoises, volcans, cascades… il y a toujours quelque chose à admirer en Nouvelle Zélande.

.

SOMMAIRE

COMMENT DÉCOUVRIR LA NOUVELLE ZÉLANDE EN VAN ?

.

Louer un Van pour un road trip en Nouvelle Zélande

.

Avec notre expérience de vie à la « roots » en Australie, on a décidé de découvrir la Nouvelle Zélande avec la même approche. Et puis ça reste le moyen le moins cher de voir le pays. Pas besoin de 4 x 4 pour sillonner les routes de ce pays, donc cette fois, on expérimente la vie en Van !

.

1. Trouver ta location de Van idéal

.

Nous avons fait nos recherches sur le comparateur Motorhome Republic qui te donnera une bonne première idée des offres de locations. Prends-toi y bien en avance si tu peux car les prix flambent très vite ! Nous, on s’y est pris un peu tard et résultat, nous avons payé 1 900 NZD les 3 semaines pour un monospace aménagé de l’agence Spaceships. Clairement, c’est le prix que tu payes pour un Campervan de 4 personnes si tu t’y prends un peu en avance.

.

2. Privilégie les véhicules « Self-contained »

.

Dernière chose, privilégie la location de véhicules dits « Self-contained ». Ce sera un avantage pour ton road trip. Il te permettront d’avoir plus de choix dans les lieux de camping gratuit. C’est une certification attribué aux véhicules qui possèdent des réservoirs d’eaux propres et d’eaux usées ainsi que des toilettes chimiques. Avec ça, tu es parfaitement autonome aux yeux des rangers et tu peux donc camper dans des lieux plus « naturels ». Notre monospace n’était pas certifié et ça nous a embêté à plusieurs reprises. En Nouvelle Zélande, plus de la moitié des campings du pays sont réservés aux véhicules Self-contained.

.

Conseils pour voyager en Van en Nouvelle Zélande

.

1. Le camping sauvage est interdit

Au contraire de l’Australie, le camping sauvage en Nouvelle Zélande est interdit. Les Néo-zélandais sont très stricts sur la préservation de l’environnement et le recyclage des déchets. C’est très mal vu de le faire et si tu tentes de déroger à la règle, les amendes peuvent être très salées (environ 200 NZD l’amende) !

Tu dois stationner dans des lieux prévus par le pays :
les campings gratuits ouverts à tout type de véhicule comme les voitures avec tente, vans aménagés, camping-cars etc…
Les camping gratuits réservés aux « self-contained » : ce sont les véhicules dotés de système de récupération des eaux usées et contenant des toilettes. Ils doivent être certifiés et avoir un autocollant bleu sur le véhicule.
Les campings payants ouverts à tous et qui proposent des sanitaires.

.

2. Télécharger les applications indispensables pour un road trip

Pour un road trip de 3 semaines en Nouvelle Zélande, ça pourrait te faciliter la vie. Je t’invite donc à télécharger les applications « CamperMate » (gratuite et sûre) et/ou « Wikicamps New Zealand » (2,30 € une seule fois et donne aussi les emplacements de camping sauvage attention). Elles répertorient sur une carte tous les campings gratuits et payants et les points d’intérêts utiles pour la vie en van : toilettes, douches, point d’eau, point de vidage, auberge de jeunesse etc…
Une vrai Bible du backpacker / campeur !

.

3. Choisir les lieux de campement la veille

Les 2 îles de la Nouvelle Zélande ne sont pas très grandes, et les routes sont peu nombreuses. Tout le monde empruntent les même chemins et souvent, les spots de campings sont pris d’assaut, surtout ceux acceptant les véhicules « non certifiés Self-Contained ». Pour optimiser tes chances d’avoir un spot camping, choisis la veille le camping où tu dormira le prochain soir et organise ta journée du lendemain en fonction. De plus, la nuit tombe très vite en Nouvelle Zélande. Idéalement, nous arrivions vers 17h / 17 h 30 pour s’assurer une place. Par contre, nous avons voyagé hors saison estivale, l’horaire est peut être à adapter en fonction de la période de l’année.

.

NOTRE ITINÉRAIRE DE 3 SEMAINES EN NOUVELLE ZÉLANDE

.

Itinéraire 3 semaines road trip Nouvelle Zélande
Infographie-Bilan de notre Road trip en Nouvelle Zélande

.

ROAD TRIP SUR L’ÎLE SUD DE LA NOUVELLE ZÉLANDE

.

Nous avons commencé notre road trip de 3 semaines par la partie de la Nouvelle Zélande qui nous intéressait le plus : L’île Sud ! Réputée pour être beaucoup plus sauvage que sa sœur du Nord, nous avions envie d’explorer cette nature si gigantesque et préservée. Nous avons passé 2 semaines sur cette partie du pays. L’île n’est pas immense en soi mais les distances sont trompeuses : comme il y a peu de routes, tout le monde emprunte les mêmes et presque toutes les routes de l’île Sud sont à une seule voie (pas toujours facile de dépasser).

.

Christchurch, bon point de départ d’un road trip sur l’île Sud – 2 jours

.

Point de départ de notre voyage, nous atterrissons à l’aéroport de Christchurch. Notre première journée s’est résumé à récupérer le van, acheter de la nourriture et trouver un endroit où dormir. Notre road trip de 3 semaines en Nouvelle Zélande peut enfin commencer !

Le lendemain, nous partons visiter la ville, classée troisième plus grosse ville du pays. Victime de plusieurs séismes ces dernières années, Christchurch est toujours en reconstruction et les vestiges des tremblements de terre sont encore bien présents. Cependant, les habitants jouent d’ingéniosité pour lui donner un second souffle.

.

INFO :
Situé à la jointure de deux plaques tectoniques, la Nouvelle Zélande subit chaque année des milliers de tremblements de terre (20 000 en moyenne) et n’a pas d’autres choix que de vivre avec ce phénomène naturel. Cette visite de Christchurch en reconstruction nous en a bien fait prendre conscience !

.

A faire absolument à Christchurch

.

Se promener le long de la rivière Avon.

Sauter dans un Ancien Tramway qui traverse la ville.

Visiter Christchurch Art Gallery et Canterbury Museum.
(gratuits)

Manger une glace à « New Regent Street », petite rue charmante aux façades coloniales colorées.

Se balader dans le RE:START Container Mall. Ce « centre commercial » est fabriqué entièrement avec des containers de transport et abritent différents magasins et cafés.

.

Christchurch road trip nouvelle Zélande
Premier jour, Christchurch – Nouvelle Zélande

.

CHRISTCHURCH – BANKS PENINSULA
80 km – 1 h 15 de route

.

Banks Peninsula et Akaora, un peu de France à l’autre bout du monde – 1 jour

.

Première destination : la Banks Peninsula ! un lieu unique formé grâce à deux éruptions volcaniques successives. La route offre un panorama unique. Nous nous arrêtons pour prendre quelques photos (la route est très sinueuse, mieux vaut s’arrêter!) et descendons jusqu’à Akaroa, au centre de la péninsule. Et surprise en arrivant, ce village est une ancienne colonie française et depuis, le village a gardé l’influence de notre pays. Ça vaut le coup de faire 20 000 km pour se retrouver de nouveau…en France ! En tout cas, ce village aux maisons coloniales colorées est très mignon, bien que très touristique (et nous n’étions pas en pleine saison)!

.

A faire absolument à Banks Peninsula

.

Boire un verre dans un des bars qui longe la plage.

Faire la balade du village jusqu’au « lighthouse » et admirer la vue sur le port.

Faire un tour dans la rue principale d’Akaroa avec ses lanternes et ses noms d’enseignes et de rues à la française.

.

Banks Peninsula – Nouvelle Zélande – Île du Sud

.

BANKS PENINSULA – LAC TEKAPO
280 km – 3 h 30 de route

.

Le Lac Tekapo, une eau cristalline à perte de vue – 1 jour

.

Son eau cristalline et ses vallées alentours te charmeront sans hésitation : Le Lac Tekapo est un incontournable. L’endroit est paisible. C’est un véritable havre de paix au milieu d’une nature incroyable. Les reflets turquoises de l’eau donne encore plus de cachet au lieu. Le soir, nous avons prix un camping au bord du lac pour admirer le couché de soleil et les étoiles. Sache-le, Tekapo est une des 5 meilleurs endroits du monde pour observer les étoiles et la voie lactée.

.

A faire absolument à Tekapo Lake

.

Faire une des randonnées possibles autour du lac.

Observer la voie lactée près de l’église du Bon Berger.

Visiter l’église du Bon Berger et sa place VIP à côté du Lac Tekapo.

Monter jusqu’au Mount John Observatory pour apprécier la vue à 360° sur le bassin Mackenzie et le lac.

.

Tekapo Lake road trip Nouvelle Zélande - île du Sud
Tekapo Lake et son eau turquoise, Nouvelle Zélande – île du Sud

.

LAC TEKAPO – MOUNT COOK
105 km – 1 h 15 de route

.

Mount Cook, le plus haut sommet de la Nouvelle Zélande – 2 jours

.

C’est pour moi un incontournable d’un road trip en Nouvelle Zélande. Situé au milieu de l’île du Sud, le Mount Cook est le point le plus haut de Nouvelle Zélande, avec ses 3 724 mètres d’altitude. Sur la route, les paysages annoncent vite la couleur avec d’ immenses montagnes enneigées. Sur place, nous garons la voiture et partons faire la Hooker Valley Track, une randonnée d’environ 2 heures (4 heures A/R) pour rejoindre Hooker Lake et son glacier. Le panorama est superbe avec quelques icebergs sur le lac et le Mount Cook en arrière plan. Même avec un ciel gris, cette randonnée reste pour nous, l’une des plus belles du pays.

.

A faire absolument au Mount Cook

.

En chemin, faire quelques stops pour admirer le Lac Pukaki et les sommets enneigés, qui longe la route.

Faire la célèbre Hooker Valley Track, superbe randonnée au pied des montagnes jusqu’au Lac Hooker.

Faire la petite randonnée de Tasman Lake (45 min A/R) pour atteindre un point de vue sur le lac et le glacier.

.

Mount Cook road trip Nouvelle Zélande 3 semaines
Mount Cook, spot incontournable de l’ile Sud

.

MOUNT COOK – QUEENSTOWN
265 km – 3 h de route

.

Queenstown, la ville de l’extrême – 2 jours

.

« Dans un voyage, ce n’est pas la destination qui compte, c’est le chemin parcouru. » En effet, en Nouvelle Zélande, les paysages sont rarement fades entre deux destinations et même les heures de route sont de toute beauté.

Si tu aimes les sensations fortes, tu vas aimer Queenstown ! Ici, saut à l’élastique, luge, rafting et autres sports extrêmes sont monnaie courante ! Par contre, prévois le budget parce que les activités sont hors de prix. Pour les cinéphiles, Queenstown a prêté son paysage au « Seigneur des anneaux ». Des agences proposent des tours organisés pour visiter les lieux de tournage.

Nous avons commencé par une visite de cette ville branchée, puis nous nous fini la journée dans un camping avec vue imprenable sur le lac Wakatipu, un des lacs les plus pur du monde. N’ayant pas de douche, Léo a décidé d’y faire une baignade express. Eh oui, il s’est très vite rendu compte que l’eau est à 10 degrés toute l’année !

.

A absolument à Queenstown

.

Pour les fans, une visite organisée des lieux de tournages du Seigneur des anneaux est possible.

Monter au dessus de Queenstown grâce au Skyline Gondola. Pour la descente, tu pourras choisir de le faire en luge d’été !

Sur la route de Glenorchy, dormir au camping « Twelve Mile Delta », et se poser au bord du Lac Wakatipu au moment du couché du soleil (avec une petite bière c’est mieux).

Se perdre dans la ville de Queenstown et manger un Burger chez Ferg, le « meilleur Burger » du pays (tiens-toi prêt à faire 1h de queue pour l’avoir). Nous, on s’est contenté de la boulangerie Ferg, où il y a beaucoup moins de monde.

.

Queenstown, île du Sud – Nouvelle Zélande

.

QUEENSTOWN – GLENORCHY
45 km – 45 minutes de route

.

Glenorchy et sa Routeburn Track – 1 jour

.

Nous quittons Queenstown et partons pour une journée randonnée du côté de Glenorchy, à moins d’une heure de route. La marche se décompose en 6 étapes, sachant que les trois premières sont très faciles. Vu que nous avions prévu la journée, nous sommes allés jusqu’à « Routeburn Falls Hut », soit 17,6 km de marche (environ 5 h de marche A/R). Le cadre est très sympa et la météo était plus que favorable. Une belle journée en pleine nature !

Je ne dirais pas que ce trek est un incontournable du pays, mais si tu as le temps dans ton road trip, fais-y un tour, c’est une belle pause nature.

.

A faire absolument à Glenorchy

.

Prendre la route en direction de Glenorchy puis du « Routeburn Shelter Parking » (25 km au dessus de Glenorchy) pour une randonnée en pleine nature.

Faire une pause déjeuner au bord de la rivière qui long le sentier de randonnée.

.

Routeburn Track road trip Nouvelle zélande 3 semaines
Routebrun Track, belle randonnée proche de Queenstown

.

GLENORCHY – TE ANAU
220 km – 2 h 50 de route

.

Te Anau, un lieu paisible en pleine nature – 1 jour 1/2

.

Un peu plus au sud de l’île, nous prenons la route des fjords. En chemin, nous nous arrêtons dans la région de Te Anau. Dans l’après-midi, nous trouvons un camping en plein milieu des montagnes pour passer la fin de journée et la nuit. Le paysage au réveil est juste incroyable. Et bien que les fjords soient un des endroits de nouvelle Zélande où il pleut le plus, nous avons eu 2 jours très ensoleillés.

Les départs de randonnée se font le long de la « Milford Highway ». Après Glenorchy la veille, nous avons privilégié les petites marches. Mais pour les plus motivés, Te Anau est le point de départ de la célèbre « Milford Track » ! Un trek de 54 kilomètres reliant le Lac Te Anau à Milford Sound. C’est apparemment l’un des plus beaux treks du pays.
(il faut au préalable acheter la « Great Walk Pass » de 162 NZD au DOC visitor centre ou en ligne pour couvrir les trois nuits en refuge).

.

A faire absolument près de Te Anau

.

– S’arrêter le long de la route à « Eglinton Valley », digne d’un paysage du Seigneur des anneaux.

– Faire les petites marches de Mirror Lakes (15 minutes) et Lake Gunn Nature Walk (45 minutes A/R).

– Passer la nuit à « Deer Flat Campsite », un camping au milieu des montagnes et au bord d’une rivière. Très sympa !

.

Te Anau, road trip Nouvelle Zélande Île du Sud
Te Anau sur la route de Milford Sound

.

TE ANAU – MILFORD SOUND
120 km – 1 h 45 de route

.

Milford Sound, à la découverte des fjords ! – 1 jour

.

Nous reprenons la route au petit matin sur « Te Anau Highway » pour passer le « Homer Tunnel » et rejoindre enfin Milford Sound. C’est encore une fois un lieu incontournable pour un road trip en Nouvelle Zélande. Arrivé sur place, nous embarquons pour 2 heures de balade en bateau dans les fjords (tour en bateau de plusieurs jours possibles). Au programme : un paysage d’une beauté rare, des otaries, des cascades… On en a pris pleins les yeux ! C’est un des lieux les plus touristiques du pays et on comprend pourquoi.

.

CONSEIL :
Pour un tour en bateau dans les fjords, achète tes tickets en ligne sur Bookme.co.nz. C’est un site qui propose des remises sur pleins d’activités en Nouvelle Zélande et en Australie.
Grâce à ce site, nous avons payé 40 NZD par personne pour 1h45 de bateau + petit déjeuner au lieu de 70 NZD.

.

Milford Sound, nouvelle Zélande Ile du Sud
Milford Sound, découverte des fjords de Nouvelle Zélande

.

MILFORD SOUND – FOX/FRANZ JOSEPH GLACIER
600 km – 7 h 50 de route

.

Fox et Franz Joseph Glacier – 1 jour

.

C’est en arrivant à Fox et Franz Joseph Glacier que la météo a tourné. Nous décidons quand même de passer une journée sur place en priant pour une amélioration. Mais le lendemain, le temps était toujours aussi brumeux et on ne pouvait pas voir à plus de 50 mètres. Par soucis de timing, nous avons préféré reprendre la route jusqu’à Picton et embarquer dans un ferry pour rejoindre l’île Nord de la Nouvelle Zélande.

.

Paysages nouvelle Zélande
Quelques potes croisés sur la route de Picton !

.

ROAD TRIP SUR L’ÎLE NORD DE LA NOUVELLE ZELANDE

.

Wellington, une capitale à taille humaine – 1 jour 1/2

.

Après 13 jours à découvrir l’île Sud du pays, nous atteignons a présent la capitale du pays : Wellington ! Pour avoir été habitué à visiter des capitales toujours immenses en Europe, et bien ce n’est pas du tout le cas de Wellington ! Le centre ville est assez concentré et en bord de mer, ce qui en fait une ville agréable à découvrir à pied. Seul bémol, le vent ! Alors pour s’en protéger quelques heures, on est allé goûter une bonne bière ou deux artisanale dans une des microbrasserie de la ville !

.

A faire absolument à Wellington

.

– Manger un morceau à « Capital Market », un food court aux saveurs du monde.

– Visiter les 6 étages du « TE PAPA National Museum » pour en savoir plus sur le pays et son évolution.

– Boire une bière au « Garage Project », l’une des micro-brasseries de Wellington, dans un cadre original.

– Monter à bord du célèbre « cable car » de Wellington pour prendre un peu de hauteur. et se balader dans le jardin botanique de la ville (7,50 NZD A/R).

.

Wellington, Capitale de Nouvelle Zélande !
Wellington, Capitale de Nouvelle Zélande !

.

WELLINGTON – TONGARIRO ALPINE CROSSING
325 km – 4 h de route

.

Tongariro Alpine Crossing, un trek au paysage lunaire – 1 jour

.

Avant notre road trip de 3 semaines en Nouvelle Zélande, nous ne connaissions qu’un seul endroit : Le Tongariro Alpine Crossing. Ce trek de 19,4 km au milieu de l’île Nord est l’un des plus beaux treks du pays. Il est célèbre pour son paysage lunaire et sa vue imprenable sur le volcan Ngauruhoe. Ce lieu a servi d’inspiration au tournage du « Seigneur des anneaux » et on comprend pourquoi.

Le trek dure environ 7 heures, débute à « Mangatepopo road carpark » et fini de l’autre côté sur « Ketetahi Road ». Au sommet, tu pourras admirer les célèbres Emerald lake aux couleurs éclatantes, le red crater, le volcan Ngauruhoe et un immense « no man’s land » aride et rocailleux digne d’une autre planète. Ce trek demande de bonnes chaussures, des vêtements chauds (car au sommet, on perd des degrés et le vent souffle) et une bonne condition physique générale. Le Tongariro reste l’un des plus beaux treks que nous ayons fait jusqu’à présent. A ne surtout pas louper !

.

Anecdote sur l’ascension du Tongariro Alpine Crossing

Ce trek est une traversée et non une boucle. Il faut donc un moyen pour retourner à la case départ.
Pour éviter de payer une navette (entre 20 et 40 € par personne) nous avons garé la voiture au point d’arrivée du trek et nous avons fait la marche jusqu’au sommet en sens inverse (et nous avons pris le même chemin pour le retour). Saches que la partie « Ketetahi Road (arrivée) -> sommet » est plus difficile à monter que « Mangatepopo road (départ) -> sommet« . La pente est plus rude et le chemin plus long (1 h de plus). L’avantage au-delà d’économiser, c’est que personne ne fait ça ! Tu seras alors tout seul pendant ton ascension jusqu’au sommet, comparé à l’autre côté où c’est souvent à la queue leuleu !

.

Tongariro Alpine Crossing - île Nord Nouvelle Zélande
Tongariro Alpine Crossing, un des plus beaux treks de Nouvelle Zélande

.

TONGARIRO NP – TAUPO
75 km – 1 h de route

.

Taupo et ses impressionnantes chutes d’eau – 1 jour

.

Une fois l’ascension du Tongariro terminé, direction Taupo pour un peu de repos. La petite ville n’a rien d’extraordinaire mais est elle est très tranquille. Nous en profitons pour faire une petite balade au bord du Lac Taupo et admirer, plus au Nord, les célèbres Huka falls à l’eau cristalline. Une petite marche le long de la rivière est possible avec plusieurs points de vue sur les chutes. D’autres activités comme le vélo, la kayak, rafting ou encore la pêche sont possibles dans le coin de Taupo si tu as un peu plus de temps.

.

A faire absolument à Taupo

.

– Visiter le Taupo Museum pour en savoir plus sur la culture Maori.

– Admirer les célèbres Huka Falls dans la région de Wairakei et la puissance de leurs chutes dans la rivière.

.

Taupo Nouvelle Zélande
Taupo et ses cascades – Île du Nord Nouvelle Zélande

.

Rotorua, découverte de la culture Maori – 1 jour

.

Jusqu’à présent nous avons très peu côtoyé la culture Maori, qui n’est présente que sur l’île Nord. C’est à Rotorua qu’elle est la plus présente ! Là bas, 35% de la population est maori. La région de Rotorua est aussi célèbre pour son activité géothermique (prépare-toi, ça sent l’œuf pourri) et ses geysers d’eau chaude.

On commence par un conseil : ne va pas au « Whakarewarewa Village », soit disant un « village traditionnel maori » où les locaux vivent comme à l’époque bla bla bla… (40 NZD par personne)« . Cet endroit est une attraction touristique, visitable que par tour organisé. Ce site ressemble à un zoo humain construit de toute pièce. D’ailleurs je doute que les maori y vivent vraiment… Bref, c’est toi qui vois mais nous, pas question d’aller là bas !

A la place, nous avons trouvé Te Papaiouru Marae au Nord de la ville. Le coin est calme avec des sculptures traditionnelles, un temple, une église et un cimetière. Dans la rue,, les égouts fument et des mares d’eau bouillonnent, ce qui crée un cadre assez spécial. Nous y croisons même une famille maori, au visage tatoué. Nous avons adoré ! C’est à mon avis, la seule promenade gratuite et authentique que tu puisses faire à Rotorua.

.

A faire absolument à Rotorua

.

– Visiter le quartier de Te Papaiouru Marae, très authentique, sans touristes et gratuit, comparé au village Whakarewarewa.

– Faire un tour dans la réserve thermale de Te Puia avec ses 500 sources chaudes, et observer le Geyser Pohutu qui crache de l’eau à plus de 20 mètres de haut.
(pas fait mais pour ceux que ça intéresse, 50 NZD par personne)

.

Rotorua, sa culture maori et ses activités géothermiques

.

ROTORUA – HOBBITON MOVIE SET
73 km – 1 h de route

.

Hobbiton Movie Set, le paradis des cinéphiles – 1 jour

.

Partir en Nouvelle Zélande c’est aussi se plonger un peu tous les jours dans l’univers de Tolkien. Et oui, nous faisons partie des fans du « Seigneur des Anneaux » ! Alors, si tu viens en Nouvelle Zélande, tu ne peux pas passer à côté de cette attraction. Pendant 2 heures de visite guidée, nous avons été complètement projeté dans le film ! La guide est sympa et nous raconte des anecdotes sur les dessous du tournage. Nous déambulons à travers les petits chemins de la Comté : les décors intégrés au paysage naturel sont incroyables et nous rappellent systématiquement des moments du film. A la fin du tour, nous dégustons une bière artisanale offerte dans la célèbre taverne « The Green Dragon ». Nous finissons par la boutique souvenir où je craque sur la carte de la Terre du Milieu en parchemin, en souvenir de ce moment très sympa.

.

Les « moins » de Hobbiton Movie Set Tour

Les lieux se découvrent que par visite guidée.
Tu dois suivre le rythme du groupe qui est assez rapide. Se balader seul aurait été agréable pour mieux observer les lieux.

le prix :
Environ 80 NZD par personne pour à peine 2 heures sur place. On a adoré mais c’est un peu cher payé (et avec le succès des films, je pense que la construction du site à largement été rentabilisée).

Le monde :
Ce lieu ne désemplit pas, jamais. Mais ça, il faut s’y attendre.

.

Hobbiton movie Set Nouvelle Zélande
Hobbiton Movie Set, Dans les coulisses du Seigneur des Anneaux

.

HOBBITON MOVIE SET – AUCKLAND
180 km – 2 h 30 de route

.

Auckland, la fin du voyage – 2 jours 1/2

.

Nous voici arrivés à l’étape finale de notre voyage en Nouvelle Zélande : Aukland ! Il est temps de rendre notre van et de se poser dans un petit Air BnB pour les trois derniers jours de notre aventure. Une petite pause confort avant de récupérer notre 4 x 4 en Australie n’est pas de refus !

En soi, la ville d’Auckland n’a rien de particulier. Le centre-ville manque un peu de charme. Comme partout en Nouvelle Zélande, il est possible de sauter à l’élastique du haut d’une tour ou d’un pont. C’est d’ailleurs très bizarre quand tu te balades à côté de la Sky Tower et qu’un mec saute de la tour en criant juste au-dessus de toi ! Pour nous, Auckland a été surtout l’occasion de se reposer sans prévoir de longues journées visites. Nous nous sommes également faits tatouer tous les deux, ce qui nous a pris plus d’une demi-journée.

.

A faire absolument à Aukland

.

– Faire une balade sur le mont Eden, ancien volcan proche de la ville.

– Prendre de la hauteur au sommet de la Sky Tower offrant une vue à 360° sur Auckland et ses alentours. (28 NZD)

.

Photos Nouvelle zélande
Auckland, fin de notre road trip en Nouvelle Zélande

.

BUDGET ROAD TRIP NOUVELLE ZELANDE – 3 SEMAINES

.

.

BILAN

.

Une chose est sûre, trois semaines sont bien trop courtes pour découvrir toutes les beautés de la Nouvelle Zélande. Ce pays regorge d’activités plein air dans des lieux naturels préservés et les avides de sensations fortes ne seront pas déçus du voyage ! Cependant, partir en Nouvelle Zélande à un prix. Au delà du billet d’avion, les activités sont très chers et la vie au quotidien n’est pas donnée. Il faut donc prévoir un beau budget si tu souhaites visiter la Nouvelle Zélande sans te priver.

En revanche, ces 3 semaines de road trip en Nouvelle Zélande nous ont fait comprendre pourquoi Peter Jackson a choisi ce pays pour tourner les trilogies de ses films : les paysages sont grandioses et charmera n’importe quel amoureux de nature et de grands espaces. D’ailleurs, on terminera cet article par un des plus beaux couché de soleil jamais vu, sur le lac Ohau.
(Photos prises avec un portable donc bof bof mais assez correct pour te rendre compte de la beauté du bordel !)

couché de soleil Nouvelle Zélande
Un des plus beaux couché de soleil de notre road trip en Nouvelle Zélande

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer