AMERIQUE DU NORD,  CANADA

S’habiller en hiver au Canada : comment survivre au froid canadien ?

Avant de partir pour 2 ans au Canada, je n’avais été que 3 fois au ski. La période d’Hiver dans ma région natale, la Lorraine, était plus synonyme de pluie et de grisaille que de neige et de kiff total. S’habiller en hiver au Canada demande un peu de préparation, surtout quand le froid et toi, c’est pas forcément le grand amour. Mais tu verras, on s’habitue très vite ! 😉

L’hiver au Canada est une période incroyable ! C’est une destination idéale pour redécouvrir cette saison très redoutée par bon nombre d’entre nous. Nous avions vraiment hâte de voir l’hiver sous un autre angle et profiter de toutes les activités que la période hivernale a à nous offrir.

Dans cet article, je te partage mon expérience de l’hiver au Canada. Comment bien s’habiller en hiver au Canada pour profiter de la saison sans subir le froid canadien ? Faut-il acheter ses vêtements sur place ou en France avant de partir ? Partir avec son équipement de ski ou pas ? Je réponds à toutes ces questions ci-dessous.

s'habiller en hiver au canada

L’hiver au Canada, ça ressemble à quoi ?

« Tu verras au Canada il fait -30 mais c’est pas le même froid… c’est pas comme en France, c’est plus sec ! ». Tu as dû l’entendre souvent cette phrase quand tu as annoncé ton départ au Canada. Et bien, moi aussi mais clairement ça ne me rassurait pas du tout. Je ne me préoccupais que d’une seule chose : comment j’allais survivre à -30°C sans devoir hiberner tout l’hiver ?

Maintenant que j’y suis et que le vis au quotidien, je comprends mieux ! L’hiver au Canada est, certes bien plus froid qu’en France, mais il n’y a pas d’humidité. En gros, il fait soit grand soleil mais froid, entre -15 et -25°C (ou plus, enfin moins 😀 ). Soit il neige et les températures remontent entre 0 et -10°C. Donc, pas de pluie en hiver au Canada. Et si tu as les bons vêtements sur toi, le froid n’est plus du tout un problème.

Les températures peuvent chuter de 0° à -20° en quelques jours et le vent crée parfois des ressentis qui descendent la température de 5 ou 6 degrés supplémentaires. Tes extrémités refroidissent vite et tu auras du mal à sortir tes mains nues dehors au delà des -15°C.
Mais pas de panique, je t’explique tout ci-dessous pour contrer le froid 🙂 .

hiver au canada

S’habiller en hiver au Canada : acheter sur place ou à emporter ?

Clairement, si tu as un très bon budget, tu peux te permettre de tout acheter au Canada. Ici, les vêtements d’hiver sont monnaie courante et de bonne qualité. Si tu as un budget plus serré, il est possible de réduire les coûts en achetant une partie en France et une autre au Canada. Je t’explique.

Ce que tu peux emporter de France

Les sous-couches techniques par exemple peuvent être achetées en amont en France. Ce sont des vêtements indispensables pour s’habiller en hiver au Canada. La qualité sera la même mais les vêtements seront trouvables à prix réduits sur des sites comme Private Sport Shop ou Vente Privée (appli à télécharger directement sur ton smartphone). Il faut juste anticiper un peu car les livraisons se font sous 3 semaines.
Tu peux aussi aller à Décathlon, qui propose à la vente des vêtements corrects et pas trop chers (il y en a au Québec si jamais tu oublies d’acheter quelque chose en France). Sinon, des magasins spécialisés « outdoor » comme Snowleader ou Au Vieux Campeur font souvent des soldes pendant l’année et peuvent valoir le coup.

Dans ton sac ou ta valise, tu peux déjà emporter avec toi quelques affaires très utiles pour s’habiller en hiver au Canada:

  • Sous-couche « haut » (1 ou 2)
  • Sous couche « bas »
  • Pantalon de ski
  • Polaire
  • Paire de sous gants
  • Bonnet en laine

Ce qui est préférable d’acheter au Canada

Pour ma part, je n’avais aucun équipement d’hiver. Je passais mes hivers français en gros pull, simple doudoune avec écharpe et bottines. Si tu es dans mon cas, je te conseille réellement d’attendre d’être au Canada pour faire l’achat de tes chaussures et de ton manteau. Si au contraire, tu as l’habitude de skier ou que tu es originaire d’une région montagneuse, prends avec toi le manteau le plus chaud que tu aies. Tu jugeras ensuite sur place s’il tient les -20/-30°C ou si tu dois le changer.

En bref, les chaussures et le manteau sont les vêtements les plus importants pour s’habiller et vivre sereinement un Hiver au Canada. Il ne faut donc pas lésiner sur la qualité si tu veux profiter de l’extérieur. Et pour moi, tu ne trouveras pas de chaussures ou de manteau qui tiennent les -30°C en France. Ou difficilement et à des prix carrément indécents. Alors qu’ici… c’est la base !

s'habiller en hiver au canada
Sur le Lac Tremblant gelé par le froid

Choisir ses vêtements pour s’habiller en hiver au Canada

Après avoir vécu deux mois l’hiver canadien et les températures qui vont avec, voici quelques conseils pour acheter les vêtements indispensables et s’habiller comme il faut en hiver au Canada. Car plus tu seras à l’aise et confortable dans tes vêtements, plus tu auras envie de sortir et profiter de l’extérieur. Si tu redoutes le froid à chaque sortie, tu ne voudras pas faire grand chose et tu passeras à côté de cette magnifique saison.

1. Avoir un bon manteau

Un bon manteau pour passer un hiver au Canada est juste LA BASE. Mais il en existe de toutes sortes. Alors pour t’aider dans ton choix, voici quelques conseils essentiels pour bien choisir.

Tout d’abord, il faut prendre un manteau qui descend au moins en dessous des fesses. Certains le voudront plus long car plus chaud (jusqu’au genou ou au cheville). Mais je trouve que ces derniers t’handicapent dans tes mouvements. Après c’est une question de choix, l’essentiel étant que l’air ne passe pas dans ton bas du dos. Deuxièmement, le manteau doit avoir une capuche profonde. C’est très important car elle protégera ton cou, ta tête et ton visage du vent, du froid et de la neige. Et quand il fait -25°C je t’assure que ça pèse dans la balance ! Enfin, assure-toi que le col de ton manteau monte jusqu’au cou, pour éviter que l’air ne passe trop facilement.

Bien sûr, il doit être également imperméable et doublé mais ils le sont presque tous. Et petit confort supplémentaire, si tes poches sont en polaire, tes mains te remercieront ;).

De mon côté, j’ai acheté le manteau « Jasmin » de la marque montréalaise NOIZE. Cette marque est juste incroyable et je la recommande à 1000%. Leurs manteaux, en plus d’être magnifiques et de très bonne qualité, sont végan et entièrement fabriqué à partir de bouteilles en plastique usagées. Et bonus non négligeable, les prix sont très abordables et en dessous de presque toutes les grandes marques du marché canadien. Le mien a coûté 255 $CA neuf et va jusqu’à -30°C. On est bien loin de la Canada Goose à 1 000 $ faite de fourrure de coyote et de duvet de canard. Et pourtant, le confort est le même, la cruauté en moins.

manteau pour s'habiller en hiver au canada
Il faut bien s‘habiller si tu ne veux pas finir gelé comme notre ami le bonhomme de neige !

2. Avoir de bonnes chaussures

Du côté des chaussures, j’ai trouvé ça plus compliqué. D’abord, parce qu’il est difficile de trouver des bottes d’hiver Végan si tu veux qu’elles tiennent les -30°C. Le cuir est de loin le plus efficace contre le froid. Ensuite, parce qu’il y a plusieurs catégories :
Les chaussures stylées mais qui ne tiennent pas vraiment chaud (du genre Timberland, Dc Martens…). Sauf si tu restes en ville et que tu te contentes de ton trajet boulot-maison.
Les chaussures moches mais idéales pour le grand froid (Sorel, Baffin, Kamik…).

Alors je sais qu’au Canada, le style n’est pas le truc le plus important en Hiver (je t’assure t’es vraiment pas prêt). Mais pour nous français, il faut un minimum ahah! Problème, nous passons l’hiver en station de ski à Mont Tremblant. Impossible donc de faire l’impasse sur la qualité de la chaussure pour plus de style.
Mais le hasard fait parfois bien les choses ! Et c’est en faisant les magasins près de Tremblant en quête de bottes d’hiver que j’ai découvert la marque Chlorophylle. C’est une marque outdoor canadienne très performante. J’ai toruvé des bottes stylées et très efficaces contre le froid. Exactement ce que je cherchais! Le prix était de 150 $, ce que je trouve plutôt correct pour des chaussures en cuir imperméable doublé en molleton.

chaussures d'hiver au canada
Elles sont pas belles mes boots ? ^^

3. Avoir les bons vêtements

Si tu as bien choisi ton manteau et tes chaussures, on va dire que le reste est un détail ou un confort supplémentaire. Quelques astuces sont quand même bonnes à savoir. On passe en revue les vêtements de la tête au pied, c’est parti !

Pour la tête et le cou

Rien ne vaut un bon bonnet en laine ! C’est le plus chaud qui existe. Assure-toi que le bonnet que tu achètes couvre bien tes oreilles, sinon tu risques de souffrir. Pour le coup, on oublie le style « hypster » pour l’hiver, histoire de pas perdre ses oreilles en cours de route.

Pour le cou, je conseille un bon tour de cou en polaire et/ou en laine de mérinos. C’est l’accessoire indispensable en voyage. Tu peux le porter autour de ton cou au quotidien et pour les journées en extérieur tu peux le monter sur tes cheveux pour ajouter une couche supplémentaires sur tes oreilles et ton crâne. En plus, le tour de cou peut se porter d’une quinzaine de manières différentes, en été comme en hiver.

Pour le haut du corps : la technique de « l’oignon »

Pour s’habiller au quotidien pendant l’hiver au Canada, il faut utiliser la technique de « l’oignon ». Je m’explique, pour ceux qui seraient en train d’ouvrir de grands yeux ahah. Le but est de superposer des vêtements les uns sur les autres pour emprisonner la chaleur. Chaque vêtement joue un rôle différent qui, combinés entre eux, gardent parfaitement la chaleur de ton corps. Cette technique fonctionne aussi bien au quotidien, avec un style casual que pendant le sport ou les sorties en extérieur.

1ère couche : la laine de mérinos pour évacuer la transpiration

Pour bien s’habiller en hiver au Canada, il faut un minimum investir dans 1 ou 2 sous-couches en laine de Mérinos. Pourquoi ? Parce que c’est la Rolls Royce des matières textiles.
En bref, elle ne garde pas les odeurs et donc se lave très peu. La laine de Mérinos absorbe la transpiration et garde ton corps au sec. Elle isole du froid et de la chaleur. Et en bonus, elle est douce, écologique est résistante. C’est le top quoi.

Petit bémol, la laine mérinos est assez coûteuse, mais c’est quelque chose que tu garderas très longtemps. Il faut compter entre 80 et 120 € pour une sous-couche à manches longues.

2ème couche : conserver la chaleur

La seconde couche, elle, va servir à emprisonner la chaleur naturelle de ton corps. Tu peux mettre une polaire, un pull en Mérinos, une chemise, un sweat etc… C’est la couche que tu choisis en fonction de ce que tu vas faire de ta journée. Elle va être plus ou moins chaude selon les températures et plus ou moins habillé selon ce que tu cherches comme rendu : pratique ou stylé.

3ème couche : à ajouter en cas de grand froid

C’est la couche facultative à ajouter en cas de grand froid. La plupart du temps c’est une doudoune légère avec ou sans manches. Elle va venir compléter le rôle de la deuxième couche qui est de retenir la chaleur. Elle se met facilement sous les manteaux ou les sweats. Et dans le cas d’une augmentation de température en journée, la doudoune ultralight s’enlève et se stock sans encombrer, car compressible.

Personnellement, je n’ai jamais encore mis cette troisième couche avec mon manteau NOIZE. Il m’ait arrivé par contre de mettre la doudoune en dernière couche pour randonner quand les températures le permettent ( à -3°C / -4°C max mais ça dépend de ta tolérance au froid).

4ème couche : Se protéger des éléments extérieurs

C’est la quatrième et dernière couche. Une des couches les plus importantes si ce n’est LA plus importante car elle te protègera contre les intempéries: pluie, vent, neige… Il faut quelle soit respirante, imperméable et robuste. Le plus souvent, la quatrième couche est un manteau, un parka ou une veste Gore-tex. Il y a énormément de styles et de couleurs différents. A choisir selon tes goûts et l’usage que tu en fais.

Pour les jambes

Alors pour les jambes c’est un peu plus simple. Mais pour ceux qui veulent garder un style, ca va être chaud ^^ ! On a vite compris pourquoi les canadiens sont habillées en jogging tout l’hiver. Parce que les pantalons amples empêchent le froid d’atteindre trop rapidement tes cui-cuisses et te congeler. Et il est très facile d’ajouter une sous-couche en dessous pour t’isoler du froid. Mais si vraiment tu ne veux pas passer 5 mois en jogging ou en pantalon de ski, il y a une autre solution. Prends avec toi des jeans amples taille haute comme le Levis 501 Vintage par exemple. En bref, on évite les pantalons trop près du corps et les jeans troués évidemment ;).

Pour les pieds et les mains

Il faudra attendre l’été avant que tes pieds revoient la lumière du jour ! En attendant, c’est chaussettes montantes jusqu’au tibia. Il y a les chaussettes épaisses isothermes que tu peux trouver facilement à Canadian Tire, Tigre Géant et autre supermarché, à moins de 10 $ la paire. Je les porte pour mes journées de ski, à la maison quand j’ai froid et dans mes bottes quand je pars en rando dans la neige. Il y a aussi les chaussettes montantes en laine de mérinos, fine mais bien chaude, pour environ 20 $ la paire. Je les met au quotidien, pour travailler, sortir ou faire les courses.

Pour les mains, il faut des sous-gants pour le quotidien, une fois que les températures dépassent les -15°C. Pour les sorties plus longues, il faut également acheter une paire de moufles (appelé « mitaines » au Québec). C’est l’option la plus chaude. Les doigts sont ensemble et gardent beaucoup plus la chaleur que des gants, où chaque doigt est isolé des autres. Crois-moi, ça fait vraiment la différence.

chaussettes et moufles d'hiver Canada

S’habiller en hiver au Canada : Où acheter ses vêtements ?

Si tu décides d’acheter quelques vêtements d’hiver sur place, voici quelques enseignes où tu trouveras forcément ton bonheur. Je sais que ce n’est pas toujours facile d’arriver dans un pays et d’être perdu avec toutes ces enseignes inconnues au bataillon. Alors, voici une petite liste basique des magasins d’hiver au Québec. Il y en a pour tous les prix, du neuf comme de l’occasion.

1. SPORTS EXPERTS / ATMOSPHERE :

c’est LE magasin de référence en termes d’équipement outdoor. Il y a beaucoup de produits de marques (The North Face, Columbia, Icebreaker, Salomon, Adidas…) donc les prix sont élevés. En revanche, pour tout ce qui est gants, moufles et sous-gants, la marque KOMBI est très accessible et de bonne qualité. Si tu arrives dans les temps, tu peux profiter du Black Friday ou des soldes d’hiver pour t’équiper à moindre prix.
Je ne suis pas très fan du Black Friday mais quand on a vraiment besoin de quelque chose, c’est toujours ça de gagner.

2. UNIQLO :

La marque japonaise propose pas mal de vêtements d’hiver à des prix raisonnables. Je trouve cette enseigne intéressante surtout pour ses vêtements thermiques HEATTECH. C’est ici que j’ai acheté ma sous-couche « bas » pour 25 $ et ma doudoune Ultralight à 70 € et j’en suis ravie. Ils ont également des gilets en « pilou », des chemises, des doudounes, joggings… Tu peux vraiment trouver de quoi t’équiper pour l’hiver dans ce magasin.

3. DECATHLON :

Sache que Décathlon s’installe depuis quelques années sur le marché canadien ! Depuis, plusieurs enseignes ont vu le jour dans différentes villes du Québec et en Ontario. Si jamais tu souhaites t’équiper à bas prix, c’est une bonne solution et c’est une enseigne que tu connais déjà ! Des boutiques physiques sont présentes à Montréal, Ottawa et Toronto (pour ne citer que les grandes villes). Sinon rendez-vous sur le site de Décathlon pour faire tes achats en ligne.

4. LA POUBELLE DU SKI :

Le nom n’est pas très glamour mais la poubelle du ski est très connue des québécois. Le magasin vend du matériel et vêtements de seconde main à des prix très attractifs. Il est physiquement sur Montréal mais dispose aussi d’un site internet en ligne pour commander et se faire livrer. Si tu vis sur Montréal, sache que la Poubelle du Ski fait également de la location d’équipement pour pas cher !

ASTUCE
Les canadiens skient beaucoup avec du matériel neuf et dernier cri (à Mont Tremblant en tout cas, c’est vraiment dingue). Du coup, les magasins de seconde main revendent souvent du matériel qui a été utilisé à peine une saison par les anciens propriétaires. Une belle aubaine !

5. MARKETPLACE DE FACEBOOK :

Encore plus intéressant en termes de prix, le Marketplace de Facebook est une véritable caverne d’Alibaba ! Manteaux, équipement de ski, pantalon de ski, patins à glace… Tu trouveras de tout et à tous les prix ! Bien sûr acheter ici demande un peu plus de recherches et de patience pour trouver LE produit qui te correspond. Il faut trouver la bonne taille, pas très loin de chez toi et éviter les arnaques… Mais c’est possible !

Personnellement, j’ai acheté des skis (100 $) et des bottes de ski (négociés 60 $ à la place de 75 $) sur Marketplace et je ne suis vraiment pas déçue. Les bottes étaient quasi neuves et les skis ont à peine 3 ans. C’est largement suffisant pour mon niveau et je n’aurais jamais pensé pouvoir m’équiper à un si bas prix.

Pour les skieurs : prendre son matériel de France ou pas ?

Je n’ai pas eu à faire ce choix mais pas mal d’amis pvtistes m’ont confié qu’il avait eu du mal à se décider avant de partir. Je trouve donc intéressant d’aborder ce sujet pour les prochains skieurs qui se poseraient la question. Surtout si tu décides de partir en PVT en sac à dos, comme nous, ça demande réflexion.

s'habiller pour skier en hiver au canada

Si tu es skieur occasionnel sans matériel en France

Si comme nous, tu as skié occasionnellement dans ta vie et que tu veux y consacrer du temps au Canada, n’achète pas de skis avant de partir. Ce sera beaucoup plus économique d’attendre d’être sur place.
Le Marketplace de Facebook et les magasins au Canada te permettront de t’équiper intégralement pour moins de 500 $.

Et même si tu souhaites investir dans du neuf, les prix sont moins élevés qu’en France. Et puis, en arrivant avec des euros, tu gagnes en pouvoir d’achat ! (le dollar canadien étant moins fort que l’euro).

Voici combien m’a coûté mon équipement de ski :
Skis : 100 $ sur Marketplace | Marque Volkl de 2017
Bottes de ski : 75 $ négocié 60 $ sur MarketPlace| Marque TECNICA | quasi neuves
Pantalon de ski : 65 $ au lieu de 120 $ chez Sports Experts en soldes « Black Friday » | Marque McKinley
Masque : 35 $ chez Sports Experts | Marque SCOTT
Gants : 35 $ chez Sports Experts | Marque KOMBI
Manteau de ski : Don d’une copine
Casque : J’ai fait le choix de ne pas en acheter mais ça reste vivement conseillé | minimum 100 $.

TOTAL : 295 $

Si tu es skieur avancé avec du matériel en France

Pour ceux qui ont leur matériel de ski en France, il serait dommage de devoir tout racheter sur place. Surtout si tu es sûr de skier souvent au Canada. Le seul problème de cette option, c’est que tu devras payer un supplément de bagages à l’aéroport et te balader avec ton matos, qui est très vite encombrant… Selon tes projets, ça se réfléchit.

En termes de retour d’expérience, 3 pvtistes que j’ai rencontré à Mont Tremblant sont dans ce cas de figure. Deux d’entres eux ont fait le choix de prendre leur matériel et ne le regrettent pas du tout. Ils skient dés l’instant où ils ne travaillent pas. Pour eux c’était une certitude.

La troisième personne, elle, a décidé de laisser son matériel en France et loue de temps en temps pour se faire des journées ski. Elle regrette un peu ce choix car elle ne profite pas assez de la montagne. La location lui coûte cher et elle ne veut pas racheter du matériel au Canada sachant qu’elle a déjà tout en France…

Pour résumer:

Si skier au Canada est une certitude pour toi et que tu as tout le matos nécessaire en France alors prends-le avec toi.
Si skier n’es pas ta priorité et que tu ne veux pas trop t’encombrer, prends au moins les accessoires: masque, pantalon de ski, veste. Ce sera toujours utile. Tu pourras ensuite acheter d’occasion ce qu’il te manque si tu changes d’avis.
Si enfin, skier reste une expérience vraiment ponctuelle pour toi, alors loue l’équipement sur place sans rien apporter de France.

A savoir :
A Mont Tremblant, si tu travailles pour la montagne (magasin de location de ski, remontée mécaniques etc…), tu ne payes pas de forfait pour skier et le prix de la location te revient à 5 $ la journée environ. Donc, si tu trouves un job en station avant de partir au Canada, renseigne-toi ! Ca peut valoir le coup.

J’y reviendrai plus en détail dans un article entièrement dédié à notre saison à Mont Tremblant.

Voilà c’est terminé ! J’espère que cet article sur « comment s’habiller en hiver au Canada » t’as rassuré sur le froid canadien et te permettra d’appréhender la chose plus sereinement. L’hiver au Canada est vraiment une belle expérience pour pratiquer de nouvelles activités extérieures et renouer avec une saison un peu boudée par nous autres, les français.

N’hésites pas à partager si l’article te semble utile pour quelqu’un de ton entourage ou simplement pour me donner un petit coup de main 😉 !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer