ASIE,  TRAVEL

Que faire au Vietnam ? Itinéraire de 3 semaines de Hanoï à Ho Chi Minh

Nous terminons la découverte de l’Asie du Sud-Est par le Vietnam ! Habitués à sortir des sentiers battus quand on en à l’occasion, partir au Vietnam était synonyme de road trip en moto. Parcourir le pays en deux roues, les cheveux dans le vent ! Mais le voyage ne s’est pas vraiment passé comme prévu. A cause d’une météo clairement mauvaise et capricieuse, nous avons été obligés de rester sur un itinéraire plus « basique ». Nous avons troqué la moto par un road trip en transport en commun, moins fun. Cela ne nous a pas empêché de découvrir de magnifiques endroits qui, bien que touristiques, nous en ont mis plein la vue.
Mais que faire et que voir au Vietnam ? Retour sur notre voyage de trois semaines à travers le pays, de Hanoï à Ho Chi Minh City.

ITINÉRAIRE | Visiter le Vietnam en 3 semaines

infographie itinéraire Vietnam

LES BUS DE NUIT AU VIETNAM
Au Vietnam, les locaux ont l’habitude de prendre des bus de nuit pour voyager. Il y en a énormément et pour nous voyageurs, c’est plutôt pratique ! Tu prends le bus couchette en fin de journée et vu que les trajets peuvent être très long (du genre 12 heures pour 600 km), tu arrives en début de matinée dans ton lieu de destination ! Les couchettes sont confortables et relativement calme pendant le voyage. Résultat, tu as à peu près « dormi » et économisé un logement ! Il ne faut pas t’attendre à être en super forme le lendemain si comme moi, ta confiance envers le chauffeur à des limites 😅 !
En bref, partir au Vietnam est aussi synonyme de bus-couchette ! Et ça te fait gagner du temps et de l’argent !

Bus couchette Vietnam
Ambiance boite de nuit dans le bus couchette !

Hanoï, une capitale au charme fou | 3 jours

Première étape de notre découverte du Vietnam, nous débutons par Hanoï, la trépidante capitale du pays. De prime abord, la ville nous a paru embouteillée, bruyante et où il est TRÈS difficile de traverser sans perdre la vie. En revanche, après quelques heures passées à déambuler dans la ville, nous sommes tombés sous le charme !

Le vieux quartier est un incontournable et révèle le Hanoï authentique. Chaque rue est consacrée à une activité marchande précise et détient des petites beautés architecturales, qui vieilli par le temps, donnent un cachet exceptionnel à la ville. Le Hoan Kiem Lake apporte un peu de nature et de verdure au milieu de cette ville si concentrée. La célèbre voie ferrée de la ville qui passe en plein milieu des habitations intrigue et impressionne. Et enfin, Hanoï regorge de petites Homestays, parfait pour en connaitre davantage sur la culture vietnamienne. Nous avons logé au Green House Homestay en dehors de l’hyper-centre, dans un quartier très authentique. Notre famille d’accueil nous a chouchouté et nous avons adoré partager un repas typique avec eux. En plus, le fils de la famille parle français, quelle chance !

Que faire à Hanoï ?

– Faire le tour du Hoan Kiem Lake.

Se balader dans le Botanic Garden du Mausolée.

– Aller au Ho Chi Ming Mausoleum, un grand édifice en marbre où repose le corps embaumé de Ho Chi Minh.

– Se promener dans le quartier des 36 corporations, un des plus vieux quartiers de Hanoï, et s’imprégner de l’atmosphère.

– Se promener sur la voie ferrée de Hanoï qui passe à seulement quelques mètres des habitations. Le train ne passent que 2 ou 3 fois par jour, c’est très impressionnant.

Hanoï Vietnam

HANOI – CAT BA ISLAND
130 km – 2 h de route

Cat Ba Island et la Baie D’Halong | 2 jours

Pour la visite de la baie d’Ha Long, nous avons choisi de partir sur Cat Ba Island et découvrir Lan Ha Bay, sa proche voisine. Etant un incontournable du pays, la Baie d’Ha Long est malheureusement trop touristique, blindée de bateaux en file indienne et surtout très polluée.
Et puis il y a Lan Ha Bay. Beaucoup moins connue, elle se situe pourtant juste à côté de la Baie d’Ha Long ! Les paysages sont exactement les mêmes mais sans les points négatifs du tourisme de masse. Moins de touristes, moins de pollution et plus de plaisir ! En arrivant sur place, nous réservons une excursion d’une journée en bateau incluant une sortie kayak. Nous passons par l’agence « Cat Ba Green Trail Travel » , qui nous a paru très professionnel et sensible à l’environnement.

Notre journée sur la Baie d’Halong

C’est parti pour une journée… pluvieuse et brumeuse ! L’avantage, c’est qu’on se croirait dans le film King Kong ! C’est d’ailleurs ici qu’il a été tourné. La brume apporte une atmosphère énigmatique et beaucoup de cachet au lieu. Pour une fois que le mauvais temps amène quelque chose de positif ! Pour commencer, nous traversons un village de pêcheur entouré de roches karstiques. Ces gens vivent sur l’eau en permanence, c’est très impressionnant. Nous faisons une pause déjeuner inclus dans l’excursion tout en nous enfonçant un peu plus loin dans la baie.

C’est à présent l’heure du Kayak. Il fait froid, il pleut et j’ai du mal à me réchauffer. J’hésite un peu mais la passion l’emporte. Et puis pagayer ça réchauffe non ? D’ailleurs, je ne regrette pas. Se balader en Kayak dans ce décor unique est incroyable. Tout ça dans un calme olympien. On se glisse sous les roches karstiques et dans de petits grottes, c’est juste génial. Au retour, on fait une pause sur Monkey Island. Cette île porte bien son nom mais je ne suis pas fan des singes devenus agressifs car trop nourris par des touristes ignorants. En revanche son point de vue sur Lan Ha Bay est incroyable. Il faut grimper un peu mais ça reste accessible. Bilan, on a eu froid, on s’est réchauffé au sèche-cheveux en rentrant à l’hôtel mais ça en valait VRAIMENT la peine !

Comment visiter la Baie d’Halong ?

– Prendre un logement à Cat Ba Island.

– Réserver une journée d’excursion avec Cat Ba Green Trail Travel en bateau avec sortie Kayak.
(Environ 500 000 Dongs par personne)

Lan Ha Bay et Ha Long bay

CAT BA ISLAND – NINH BINH – HUE
740 km – 13 h de route

Hue, l’ancienne capitale impériale du Vietnam | 2 jours

Nous entamons doucement la descente vers le Sud du Vietnam. Après une petite pause du côté de Ninh Binh (nous voulions visiter Tam Coc mais la pluie incessante nous en a empêché) nous nous arrêtons deux jours à Hue pour visiter sa célèbre citadelle. Hué a été le siège des empereurs de la dynastie Nguyễn et la capitale du pays de 1802 à 1945. La ville n’a pas grand intérêt en soi à part pour se restaurer et trouver un logement. Le plus intéressant réside à l’intérieur de la citadelle, situé au Nord-Ouest de la ville. Au programme, visite de la cité impériale, architecture d’époque et grand jardins… Et tout ça sous une pluie battante bien sûr !

Les tombeaux des rois Tu Duc et Khai Dinh sont également à voir à Hue si cela t’intéresse. Nous ne les avons pas fait mais ils sont apparemment très impressionnants. Et si le temps le permet, la plage de Hue n’est qu’à 14 kilomètres du centre et est relativement jolie.

Que faire à Hue ?

– Visiter la Citadelle et la cité impérial de Hue.
( Tarif : 150 000 Dongs par personne)

– Visiter les tombeaux des rois Tu Duc et Khai Dinh.
( Tarif : 100 000 Dongs par personne et par tombeau)

– Si le temps le permet, la plage de Hue est jolie et permet de flâner au soleil si le temps le permet.
( situé à 14 kilomètres du centre-ville)

Hue cité impériale Vietnam

HUE – HOI AN
120 km – 2 h 40 de route

Hoi An, la ville aux mille lanternes | 3 jours

Avec Hanoï, la petite ville d’Hoi An est la ville que nous avons préférée (coïncidence ?). Bon en même temps, la ville est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO donc, on s’attendait quand même à un endroit cool ! En arrivant, nous trouvons une petite guesthouse pour 2 nuits sur Cam Nam Island, à moins de 10 minutes à pied du centre historique, et c’est parti pour la visite ! Le centre est assez concentré donc facile de s’y balader et de voir l’essentiel en peu de temps. Les 3 rues principales sont justes ma-gni-fiques. On a même eu droit à un rayon de soleil youhouuu ! L’architecture de la ville témoigne des différentes cultures venues à Hoï An par le passé : habitations coloniales françaises colorées, pont japonais, maison chinoise avec des murs végétalisés… Tout est beau et harmonieux.

Et de nuit c’est encore plus beau ! La ville se transforme en un véritable spectacle de lumière. Des milliers de lanternes s’illuminent, se reflètent dans la rivière Thu Bon et éclairent les rues de la ville. Direction le Night Market pour dîner et déguster de très bons desserts ! Sur le chemin du retour à notre guesthouse, on décide de longer la rivière pour admirer les petites loupiotes flottants sur l’eau au grès du courant. Cette ville de nuit est de toute beauté. Bien sûr, Hoi An est très prisé des touristes, donc ne t’attends pas à être seul. Sauf si tu te lèves tôt, comme toujours ;).

Astuce pour visiter Hoi An

D’après ce que j’ai compris, l’accès au centre ville de Hoï An est payant (environ 120 000 Dongs). Il permet d’entrer dans le centre et d’avoir accès à 5 monuments au choix parmi les 22 présents dans la ville.
Si comme nous, tu ne fais que te balader dans le centre et que tu n’es pas plus intéressé que ça de voir l’intérieur des monuments, il n’est pas nécessaire de payer. Sur deux journées passées là bas, nous n’avons pas été contrôlés une seule fois.

Que faire à Hoi An ?

– Visiter la vieille ville de Hoi An et ses petites boutiques d’artisans.

– Manger au Night market de la ville, les desserts sont excellents.

– De nuit, admirer les milliers de lanternes qui illuminent les rues.

– Acheter une loupiote à une vendeuse de rue pour la lâcher dans la rivière.

– Prendre un logement en dehors du centre historique pour payer moins cher.

– Si tu veux te faire un vêtement ou un sac sur mesure, c’est le moment ! Hoï An dispose de 400 boutiques sur mesure à des prix trois fois moins cher qu’en Europe.

Hoi An - Vietnam

HOI AN – DA LAT
640 km – 12 h de route

Da Lat, « la ville du printemps éternel » | 3 jours

A la base, nous n’avions pas mis Da Lat sur notre feuille de route. On voulait rejoindre la côte Sud pour se reposer un peu avant d’atteindre Ho Chi Minh City. Et puis, en parcourant Instagram, on s’est rendu compte que notre ami Théo, rencontré en Australie quelques mois auparavant, venait d’arriver au Vietnam. Il quittait Ho Chi Minh pour se rendre à Da Lat. Quelle belle occasion de se retrouver et dans un autre pays en prime ! Nous quittons donc Hoi An pour la ville de Da Lat, situé à environ 1500 mètres d’altitude. La ville n’a rien à voir avec le Vietnam que l’on a pu voir précédemment. Beaucoup de vietnamiens d’Ho Chi Minh viennent se ressourcer dans les collines de Da Lat, où l’air est beaucoup plus pur que celui de Saigon !

Bien que la ville soit surnommée « la ville au printemps éternel », notre première journée à Da Lat s’est passée sous des trombes d’eau ! Nous nous sommes donc réfugiés dans un café pour retrouver notre ami Théo. Un peu plus tard, on réussit quand même à se promener autour du Lac une petit heure avant que la pluie ne retombe de plus belle. Nous sommes obligés de nous abriter et rentrons dans un cinéma. Et surprise ! Des dizaines de peintures en trompe l’œil tapissent les couloirs du bâtiment. De quoi nous faire passer le temps !

photos Dalat

Le soir, la météo est plus clémente et nous permet de dîner dehors. Direction le night market ! Ce qui est très plaisant, c’est que peu de touristes restent dormir à Da Lat car ils privilégient les excursions à la journée depuis Mui Ne ou Nha Trang (deux stations balnéaires très prisées des russes). Du coup, nous étions presque les seuls touristes au Night Market ! Plutôt sympa quand on vient de Hoi An avec 1000 touristes au mètre carré. Le lendemain, direction la Crazy House de Da Lat, un « incontournable » de la ville. Alors pour être crazy, elle est crazy cette maison d’hôte : des escaliers qui montent sur le toit, des fenêtres aux formes bizarres, des mélanges de matériaux, des couleurs loufoques.. Par contre, elle n’est pour moi pas nécessaire dans une visite de Da Lat. C’est une attraction à touristes, rien de plus, rien de moins.

Malheureusement, le temps ne nous a pas permis d’en découvrir davantage. Les alentours de Da Lat sont, à mon avis, plus intéressants que le centre ville lui-même. Mais on a pu retrouver un copain de voyage, et ça c’était plutôt cool, même sous la pluie !

Que faire à Da Lat ?

– Manger le soir au Da Lat Night Market.

– Se promener autour du Xuan Huong Lake.

– Si la météo le permet, louer un scooter pour découvrir les alentours de Da Lat, les waterfalls et le Lac Tuyen Lam.

Dalat - Vietnam

DA LAT – HO CHI MINH CITY
300 km – 6 h de route

Ho Chi Minh City, la capitale économique du pays | 3 jours

Dernière étape de notre itinéraire, nous posons nos sacs à dos à Ho Chi minh City ou Saigon, comme les vietnamiens aiment l’appeler, pour nos derniers jours dans le pays. Il est très difficile de se repérer à Saigon. La ville est immense, pleine de buildings et grouille de monde. Je ne suis généralement pas très à l’aise dans ce genre de ville et ça ne me donne absolument pas envie de visiter. Il faut dire que nous venons de passer 3 semaines au Vietnam sous la pluie, ce qui a clairement gâcher notre voyage. On avait qu’une envie, c’était de quitter ce pays pour s’envoler vers notre prochaine destination.

Alors, pour nous remonter un peu le moral, nous prenons une chambre en Air BnB dans un bel appartement situé au dernier étage d’un building, avec piscine et une vue imprenable sur la ville. Le couple franco-américain qui nous accueille est très sympa. Nous avons partagé une soirée ensemble et le deuxième soir, je leur ai même cuisiné des croques-monsieur, plat qu’ils n’avaient pas manger depuis bien longtemps ! En termes de visite, nous avons quand même été au musée de la guerre du Vietnam, un lieu chargé d’émotions, qui retrace le lourd passé du Vietnam en période de guerre. La cruauté humaine à l’état pur. Cependant, c’est un excellent endroit pour en connaitre davantage sur cette période dont tous les livres d’histoires parlent. Partir au Vietnam, c’est aussi s’intéresser à son histoire.

Que faire à Ho Chi Minh ?

– Visiter le Musée de la Guerre du Vietnam et d’Indochine.

– Les tunnels de Cu Chi est apparemment un incontournable dans la visite de Saigon ! A Faire avec un guide.
(pas fait mais recommandé – environ 500 000 Dongs)

HO CHI MINH CITY
Musée de la guerre à gauche et Ho Chi Minh City à droite

BUDGET | Visiter le Vietnam en 3 semaines

Budget Vietnam 3 semaines

BILAN

Le Vietnam aura marqué la fin de notre aventure en Asie du Sud-Est. Ce n’est malheureusement pas le pays que nous avons le plus apprécié à cause de la météo très pluvieuse et certains locaux peu accueillants croisés sur notre route. La faute à pas de chance. Cependant, le Vietnam est un pays facile à visiter seul et détient une culture et des paysages à couper le souffle. Dans un autre contexte, nous aurions adoré nous éloigner des sentiers battus en moto à la découverte des campagnes, plus authentiques et calme, j’en suis sûre. Une autre fois peut-être !

vietnam

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer