ASIE,  TRAVEL

Visiter le Laos en 3 semaines | Itinéraire, budget et conseils

Nous atteignions la huitième étape de notre voyage à travers l’Océanie et l’Asie du Sud-Est. Visiter le Laos en 3 semaines n’était pas une certitude au début. Mais le pays n’étant pas très prisé des tours opérateurs, on s’est laissé tenter. Venant du Cambodge, lui aussi encore préservé, en partie, du tourisme de masse, nous avions envie de continuer l’aventure dans ces petits pays, moins connus et plus « authentiques ». On ne s’attendait à rien, nous avions peu d’informations et finalement, c’est en voyageant comme ça que les surprises sont les plus belles...

ITINÉRAIRE | Visiter le Laos en 3 semaines

Visiter le Laos en 3 semaines itinéraire
Astuces sur les logements au Laos

Comparé aux autres pays d’Asie du Sud-Est que nous avons traversés, c’est le premier pays où nous n’avons jamais réservé un logement via internet. D’habitude, on regardait un ou deux jours à l’avance sur « booking.com » pour être sûr d’avoir quelque chose en arrivant à destination. Mais au Laos, nous avons toujours trouvé des Guesthouses correctes et surtout à des prix bien moins chers que sur internet.
Nous avions déjà tenté au Cambodge de repérer une guesthouse sans la réserver, puis de voir directement sur place. Ça a plutôt bien marché alors on a retenté le coup à 100% au Laos.

Il y a bien assez de logements pour le nombre de touristes dans le pays. Du moins, c’était le cas en 2017. A part à Luang Prabang, ville la plus touristique du pays, où là, je te conseillerais de réserver pour être tranquille. Nous, on a un peu galéré mais on était en période de nouvel an et après avoir fait quelques guesthouses, on a quand même trouvé (en plein centre ville et pas cher en plus !).

Les 4 000 îles, un bijou au milieu du Mékong | 3 jours

Situé pile à la frontière entre le Cambodge et le Laos, nous faisons un premier stop sur les 4 000 îles. En plus, c’est un moment assez spécial pour moi… It’s my Birthday !!! et surtout le second que je passe à l’autre bout du monde. Alors quoi de mieux que ce petit coin de paradis pour fêter ça comme il se doit ! Nous arrivons au Laos au couché du soleil et notre transport nous dépose au milieu de nulle part et à 4 km de notre destination.. Bon et bien, on va marcher ! En chemin, des gens sortent de chez eux pour nous dire bonjour ou nous sourire, ça commençait mal mais ces gens nous redonnent le sourire. Le ferry est fermé, il faudra attendre le lendemain pour accéder aux îles. Demi tour direction la seule guesthouse que l’on a croisé sur le chemin !

Après une nuit agitée (des fourmis ont envahi notre lit + changement de chambre en pleine nuit + un cafard est tombé sur ma tête quand je commençais à m’endormir ) , nous partons prendre enfin le ferry pour les 4000 îles. A peine arrivés et on ressent déjà les bonnes ondes de ce paradis. Cet endroit est un appel à la relaxation et la slow life: des guesthouses sur pilotis au dessus du Mekong, pas de voitures, des locaux souriants, une nature omniprésente… Notre premier aperçu du Laos est un franc succès ! On commence déjà à s’éprendre d’amour pour ce pays. La suite risque d’être prometteuse !

Quoi faire aux 4 000 îles ?

– Admirer le couché de soleil sur le Mékong.

– Aller au Liphi Falls pour voir les puissantes chutes du Mékong.

– Louer un vélo et faire une balade pour découvrir les îles Don Det et Don Khon.

– Prendre un logement dans une guesthouse avec un balcon donnant sur le Mékong.

– Faire un après-midi à OASIS RESTAURANT pour boire un verre, faire bronzette et se baigner dans le Mekong.
(l’eau est brune certes mais elle est très propre !)

Visiter le Laos en 3 semaines 4 000 ÎLES
La beauté des 4 000 îles où j’ai fêté mes 26 ans | Laos

4000 ÎLES → PAKSE
145 km – 2 h 20 de route

Pakse et le Plateau des Bolovens | 2 jours

Première ville du Laos que nous atteignions depuis notre arrivée, nous faisons un stop d’une journée à Pakse pour organiser notre expédition dans le plateau des Bolovens. La ville n’a pas un grand intérêt en soi à part pour préparer ton escapade, y déposer ton backpack et louer un scooter.
Nous analysons l’itinéraire, préparons nos affaires pour 2 jours de roadtrip et louons un scooter dans une des boutiques de la ville (nous sommes allés chez Alisa Guesthouse car Miss Noy Motorbike, célèbre pour ses scooters bien entretenus, est très souvent victime de son succès). Le lendemain, nous prenons notre petit dej’ à « La Boulange » (un peu de pub’ pour un compatriote très sympa), nous laissons nos gros backpacks au magasin de location et nous prenons la route…

Au programme : des cascades dont la moitié de manquées et… une belle indigestion pour Léo (je t’explique plus bas)

Comment faire la boucle des Bolovens ?

– Prudence sur les routes, elles sont corrects mais il y a pas mal de trafic.

Prends un foulard pour mettre sur ton nez et ta bouche quand tu conduis, les camions qui circulent ne sont pas de première jeunesse.

– Passer une journée à Paksé pour organiser ton roadtrip dans les Bolovens : louer un scooter, se familiariser avec l’itinéraire et les spots à voir et prévoir des affaires en conséquence.

Notre Road trip dans le plateau des Bolovens

Notre itinéraire sur la petite boucle des Bolovens + les deux plus belles cascades de la grande boucle.

Pour visiter le Plateau des Bolovens, tu as le choix entre la petite boucle (2 jours/ 1 nuit) et la grande boucle (3 jours/2 nuits et les plus beaux spots sont apparemment sur cette boucle). Nous, on a fait la petite en sens inverse des aiguilles d’une montre.

JOUR 1 :
Pakse → Tad Lo Village

Nous prenons la direction de Tad Lo. Entre Paksé et Paksong, il y a 4 spots à visiter : les cascades Tad Champi et Tas Itou et la piscine naturelle Tad Yuang. Je ne sais pas comment mais on ne les a jamais trouvé. Du coup, on a tracé jusque Tad Lo village. Une fois là-bas, on a profité de l’après-midi pour aller à Tad Lo Waterfalls et « Tad Suang ». Nous avons eu un réel coup de cœur pour ce petit village perdu au milieu de nulle part. On a décidé d’y passer la nuit et avons logé à Fandee Guesthouse, un super endroit où l’ambiance entre voyageurs le soir était très conviviale (en plus, le couple de propriétaires construit un « centre de formation » pour aider les jeunes du village à se former à divers métiers). On a adoré.

JOUR 2 :
Tad Lo → Pakse

Durant notre nuit à Tad Lo, Léo est tombé malade est a passé sa nuit aux toilettes (pour une fois, ce n’était pas moi). Le lendemain matin, ça n’allait toujours pas.. On a donc décidé de retourner directement à Paksé pour qu’il puisse se reposer et avoir toutes nos affaires à disposition (comme le Smecta et le Vogalène par exemple…😅). Avec cet imprévu, nous avons loupé les cascades de Tad Pha Suam.

Bilan: pour être franche, notre première « loop » en scooter n’a pas été une grande réussite et on a pas été transcendé par les paysages. Sauf pour Tad Lo Village où l’on a eu un énorme coup de cœur ! Alors on a pas fait le déplacement pour rien… mais presque ! 😂

Visiter le Laos en 3 semaines - PAKSE ET LES BOLOVENS
Plateau des Bolovens | Laos

PAKSE THAKHEK
335 km – 5 h de route

La boucle de Tha Kaek : LE roadtrip à ne pas manquer – 3 jours

Une fois Léo remis de ses émotions, nous reprenons la route pour la petite ville de Thakhek ! Un second roadtrip dans l’arrière pays du Laos nous attend et cette fois, pas question de le foirer 😉 ! Tout comme Paksé, Thakhek n’est pas très intéressant en soi à part et pour être le point de départ de la fameuse boucle du même nom. Nous arrivons sur place aux alentours de midi, ce qui nous laisse bien assez de temps pour préparer notre escapade. On trouve une Guesthouse où passer la nuit et on se dirige direct vers Wang Wang Motor Rental pour réserver un scooter. Tout comme « Miss Noy » à Paksé, les scooters partent comme des petits pains. Mais cette fois, on a de la chance, un deux roues est libre !

Ça y est, tout est bouclé. On profite alors de la soirée pour se balader le long du Mékong et admirer un énième couché de soleil sur la rivière. On ne s’en lasse pas. Je rencontre même des petites filles qui m’abordent pour prendre une photo souvenir. Décidément, ces Laotiens sont adorables.

Comment faire la boucle de Tha Khek ?

Prendre toutes les infos sur l’itinéraire et les spots à visiter :
Sur des blogs comme ici 😉 ou sur place au « Tha Khek Travel Lodge », d’anciens voyageurs y ont laissé toutes les infos nécessaires.

– Passer une nuit à Thakhek pour prendre la route en forme dés le lendemain matin.

– Louer un scooter à Wang Wang Motor Rental ou ailleurs, le principal, c’est que le scooter soit fiable.
Possibilité de laisser votre gros backpack à la boutique de location.

Bien choisir son casque avec visière de préférence pour éviter projections et poussière sur la route !
Le mien était bien trop grand pour ma petite tête et la visière à pété en route.

Prendre avec soi : foulard (pour la poussière), lunettes de soleil (bah pour le soleil 😉 ), lampe frontale (pour les grottes) et des vêtements chauds !
La route est entourée de montagnes et sur le scooter le vent souffle. Crois-moi, un gros pull/sweat ne sera pas de trop.

Visiter le Laos en 3 semaines
Tha Khek | Laos

Notre Road trip sur la boucle de Tha Khek

Notre itinéraire sur la boucle de Thakhek + spots à ne pas manquer

Nous avons décidé de partir 3 jours/2 nuits pour parcourir les quelques 450 km de la boucle en scooter. On a fait la boucle en sens inverse des aiguilles d’une montre. Autrement dit, on a commencé par le bas (voir carte ci-dessous pour les détails).

ATTENTION : la route à certains endroits peut être très cabossée et un peu casse-gueule. Roule tranquillement. En plus, le paysage est magnifique, autant en profiter !

JOUR 1 :
Thakhek – Xiang Liap Cave – Tham Nang Aen Cave – Nakai – Thalang/Sabaidee Guesthouse

Il est 9h quand on enfourche notre scooter vers les grottes de Thakhek. La ville laisse place à des montagnes karstiques à perte de vue. C’est magnifique.

Xiang Liap Cave (à 12 km de Thakhek – gratuit) : une pancarte indique son emplacement juste avant un pont. On laisse le scooter en bord de route et on continue à pied à travers champ (un mec propose ses services de guide.. franchement pas nécessaire). La grotte est splendide et on peut s’y enfoncer avec un peu d’effort.

Tham Nam Aen Cave (5 km plus loin – payant): Celle-ci est payante et aménagée de spots de lumières colorées. Pas mal esthétiquement parlant mais trop aménagé à notre goût, dommage.

Stop à Nakai : On fait le plein et répare ma visière qui à pété à cause du vent. Un laotien très gentil me vient en aide et la scotche, on est sauvé !

La Sabaidee Guesthouse de Thalang : il est 14h quand nous arrivons à Thalang. On pose le scoot’ pour se promener dans le village et observer la vie locale. Fin d’après-midi, nous arrivons à la Sabaidee Guesthouse qui propose des bungalows et un barbecue pour un dîner convivial autour du feu avec des voyageurs du monde entier, on a adoré!

JOUR 2 :
Pause photo entre Thalang et Laksao – Konglor Village – Thondam Guesthouse

halang/Laksao : le lendemain, on repart vers 10h. A la sortie de Thalang, le paysage nous intrigue un peu : de chaque côté de la route, des centaines d’arbres blancs morts, plantés dans l’eau. C’est assez fou et franchement, ça mérite une photo !
Konglor Village et Thondam Guesthouse : Nous arrivons à Konglor Village en milieu d’après-midi. Nous posons nos affaires à Thondam Guesthouse, propre et très bien situé. Le cadre est magnifique avec ses champs dorés et ses montagnes karstiques en arrière-plan. Les enfants jouent, les chiens se pavanent au soleil, les adultes nous envoient des « Sabaidee » pleins de gentillesse. Cet endroit est incroyable. Tellement simple, mais si beau.

JOUR 3 :
Kong Lor Cave – Retour à Thakhek

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous dirigeons vers la célèbre grotte de Kong Lor. En résumé, on va traverser cette grotte en barque à moteur, dans le noir complet pendant 45 minutes avec pour seule lumière, nos lampes frontales. Bon, et bien c’est parti…! Au début, seuls le reflet de l’eau sur les parois et le bruit du moteur sont perceptibles. Je tente d’éclairer le plafond de la grotte qui paraît infini.

A mi-parcours, nous descendons du bateau pour suivre un chemin à pied, pleines de stalactites/stalagmites. Notre pilote nous attend au bout pour reprendre la route en barque. Quelques rapides nous empêchent de passer pour rejoindre l’autre côté de la montagne alors nous aidons le pilote à tirer le bateau. Tout le monde est mis à contribution, c’est assez marrant. La grotte est juste splendide et vaut vraiment le détour ! Cet endroit fait partie de nos plus grands coups de cœurs de voyage.

Visiter le Laos en 3 semaines - BOUCLE DE THA KAEK
La boucle de Tha Khek et ses paysages | Laos

THAKHEK VIENTIANE
335 km – 5 h de route

Vientiane, en immersion chez les Laotiens | 3 jours

L’enchaînement des deux roadtrips en scooter ses 5 derniers jours nous a un peu fatigué. Notre étape à Vientiane était donc plus que la bienvenue ! Parce que oui, c’est la capitale du Laos mais elle n’a absolument rien à voir avec toutes les autres capitales asiatiques que nous avons visitées. La ville est petite, très calme, pas de trafic incessant et il y règne une certaine sérénité de vie.

Cette étape était spéciale pour nous car nous avons retrouvé une amie laotienne, Sakhone, rencontrée pendant notre année en Australie ! Nous l’avons retrouvé le lendemain de notre arrivée à Vientiane dans sa petite boutique de couture. Les retrouvailles sont chaleureuses, nous buvons un verre et puis quelques amis curieux de Sakhone s’invitent à notre table. Quelques verres plus tard, on se retrouve invité à une petite fête! Une des voisines du quartier fête l’anniversaire de son petit garçon et tient à ce qu’on soit de la partie. Une belle occasion pour nous de partager une tranche de vie laotienne avec notre amie.

Notre soirée laotienne

Quand on arrive sur place, une grande table à été dressée dans la rue dehors, les enfants jouent et les femmes s’attellent à la préparation de salades en tout genre. La plupart des hommes eux, ont déserté pour l’apéro chez un voisin. Nous sommes accueillis comme des rois ! Léo a eu beaucoup de succès auprès des femmes laotiennes avec sa grande taille et son petit nez européen, très apprécié ici (eheh désolé il est déjà pris mesdames). Et même si nous n’étions que 4 à parler anglais, ça ne nous a pas empêché de passer une soirée mémorable : apprentissage du lao/français, invitation à manger chez d’autres voisins, bataille de crème pâtissière (pauvre gâteau) et surtout fous rires sur quelques incompréhensions ! Bref, des vrais moments de partage comme on les aime en voyage !

Quoi faire à Vientiane ?

– Visiter le « Parc de Buddha » situé à 22 km au Sud-Est de Vientiane.

– Faire le marché nocturne de Vientiane avec ses petits stands et la possibilité de manger des kebabs !

– Observer l’architecture et l’ambiance des petites rues comme Francois Ngin, remplies de petits café et restos sympas.

– Se balader dans Vientiane et visiter le monument Patuxhai, le Stupa That Luang ainsi que les temples Vat Sisaket et Vat Phrakeo .

Vientiane Visiter le Laos en 3 semaines
Soirée avec les voisins de notre amie Sakhone | Laos

VIENTIANE VANG VIENG
160 km – 3 h 30 de route

Vang Vieng, une ville pas très authentique | 3 jours

Nous quittons la capitale avec de beaux souvenirs en tête et prenons un minibus direction Vang Vieng pour Noël ! Pour les sensibles, prenez vos dispositions parce que la route accidentée, en zigzag et étroite de Viantiane à Vang Vieng n’est pas de tout repos ! Bref, nous, on l’a trouvé interminable… !

Arrivée sur place en vie, nous trouvons Pan’s Place, un endroit très sympa qui fait guesthouse et resto, puis nous visitons le coin à pied. La ville est un repère de touristes fêtards avec beaucoup de bars et d’auberges de jeunesse. Le paysage et les restos le long de la Nam Song river sont agréables mais je n’ai pas eu le coup de foudre.

Heureusement pour nous, les alentours de Vang Vieng valent un peu plus le coup que le centre ville. Dés le lendemain, nous louons un scooter direction Kaeng Nyui Waterfall, Phu Kham Cave et le blue lagoon. Nous n’avons pas eu de chance pour les chutes d’eau, elles étaient à sec, mais l’endroit reste quand même sympa pour une balade. Le lagon lui, est d’un bleu turquoise incroyable mais rempli de chinois… on passe notre tour ! En revanche, la grotte est splendide et immense ! On tente de se la jouer Indiana Jones et de s’y enfoncer mais il fait noir complet et la lumière de nos téléphones n’est pas assez puissante pour voir ce qui nous entoure. Pour finir, sur le chemin du retour, nous croisons des montgolfières dans un ciel de fin de journée… très joli.

Noël à Vang Vieng

Pour nous réconforter un peu, on s’est offert un menu de Noël 100% français dans un resto tenu par un compatriote : Le Café de Paris (fermé depuis..dommage). Le proprio est très sympa, il nous indique quelques spots à voir aux alentours et finalement, nous passerons la soirée à discuter ensemble. Léo ira même boire un verre avec lui dans un bar pour finir la soirée.

Quoi faire à Vang Vieng ?

– Faire une descente en bouée sur la rivière Nam Xong.
(pas fait, mais apparemment un incontournable)

– Se balader prés de la Nam Song River en fin de journée.

– Loger à Pan’s Place, un Hostel sympa avec chambre privée à un pris très correct.

– Louer un scoter et visiter les alentours comme Phu Kham Cave (prendre sa lampe frontale pour s’y enfoncer) et Kaeng Nyui Waterfall (plus spectaculaire en période de mousson je pense)

Visiter le Laos en 3 semaines Vang Vieng
Paysages de Vang Vieng | Laos

VANG VIENG → LUANG PRABANG
185 km – 3 h 50 de route

Luang Prabang, une ville coup de cœur pour la nouvelle année | 4 jours

Après notre petite déception de Vang vieng à Noël, on espérait rattraper le coup pour fêter la nouvelle année. Prochaine et dernière étape de notre voyage au Laos : Luang Prabang ! Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette ville est, pour ma part, l’une des plus belles villes qui m’ait été donné de voir en Asie du Sud-Est. Tout est là : des temples somptueux, de la nourriture succulente, de petites maisons coloniales végétalisés au charme fou, une atmosphère relaxante mais qui peut être aussi très festive. Bref, un endroit parfait pour fêter nouvel an !

Nous avons consacré notre premier jour à découvrir la ville en se perdant dans ses rues. Par hasard nous croisons des écoliers en train de répéter un spectacle dans une cour d’école. On se rapproche discrètement pour regarder quand des enfants repèrent Léo (tu m’étonnes, un géant au milieu des locaux qui atteignent difficilement les 1m70 😂) et le sollicitent pour jouer avec eux. C’est parti pour 30 minutes de bagarre pour être celui qui ira le plus haut dans les bras de Léo. Après ce moment très touchant, nous passons par l’Utopia Bar pour boire une petite bière. Dans une ambiance « chill », allongés sur des poufs avec vue sur le Mékong, le temps est à la relaxation. Le soir, direction l’immense Night Market de Luang Prabang, qui a lieu tous les soirs vers 17h. On mange beaucoup, on achète des souvenirs… bref, on y a passé toute la soirée !

Visiter le Laos en 3 semaines
Utopia Bar à gauche – Stand de Fruit Shake à droite

Les jours d’après ont été consacrés à la découverte des alentours de la ville. Nous sommes allés sur le « bamboo bridge » et avons visité ce petit quartier caché de l’autre côté de la rivière, où peu de touristes s’aventurent. Nous avons loué un scooter pour partir à la découverte des célèbres Kuang Si Falls, à 30 km au Sud-Ouest du centre-ville. L’eau est turquoise-mâte, les roches sont beiges/blanches et le tout s’étalent sur plusieurs mètres jusqu’aux chutes principales. Ces Cascades en escaliers font partie des plus belles que nous ayons vu jusqu’à présent. L’endroit est touristique certes, mais vaut vraiment la peine de se déplacer.

Visiter le Laos en 3 semaines - Kuang si falls
Kuang Si Falls près de Luang Prabang | Laos

Quoi faire à Luang Prabang ?

– Admirer le palais royal de la ville devenu musée.

– Flâner dans les rues de la ville aux maisons coloniales et végétalisées.

– Prendre le petit déjeuner à « Le Banneton », une boulangerie française excellente.
(surtout pour nous qui avions quitté la France depuis plus d’un an)

– Être à 5 h 30 et assister à la cérémonie Tak Bat au levé du soleil dans la rue principale de la ville.
(et SVP, reste à distance raisonnable, pas de flashs, et pas de contact avec les moines…)

– Traverser le Mékong sur l’un des « Bamboo bridge » et faire un tour dans le quartier, de l’autre côté de la rivière.

– Faire du shopping dans l’immense marché de nuit avec ces stands de souvenirs en tout genre. On a pas pu résisté..

– Manger un bon sandwich à la française et boire un Fruit Shake bien frais dans les stands de rue de « Sisavangvong road ».
Mmmmmh délicieux !

– En période spéciale, pense à réserver si tu veux être tranquille, Luang Prabang est 10 fois plus touristique que le reste du Laos.
(nous sommes tombés par hasard sur une guesthouses cachée dans une ruelle, en plein centre, très sympa et pas chère, juste à coté du Mango Garden Restaurant)

– Passer l’après-midi ou la soirée à l’Utopia bar/restaurant ! un endroit super sympa de jour comme de nuit, parfait pour se poser, manger ou juste boire un verre.

La cérémonie de Tak Bat à Luang Prabang

Le 31 décembre arrive assez vite. On se sent tellement bien dans cette ville que les jours défilent à une vitesse folle. Ce matin, je me lève très tôt pour assister au « Tak Bat », une cérémonie traditionnelle où les moines sortent des temples à l’aube pour faire l’aumône dans les rues de la ville. C’est intéressant à observer et l’atmosphère y est très spirituelle. Malheureusement, cela devient de plus en plus une attraction touristique à laquelle les étrangers assistent sans grand respect… et ça met le flash à moins de deux mètres des moines,et ça discute à haute voix avec le voisin, et ça se met pile devant toi parce que tu as laissé respectueusement de la distance entre toi et les moines. …

Bref, je me suis pris la tête au moins 5 fois avec des gens, et je me suis retenue. Alors s’il te plait, si tu y vas, prends quelques photos sans flash et apprécie le moment discrètement de l’autre côté de la rue. C’est quand même un rituel local, pas un spectacle préparé pour les touristes.

Nouvel an à Luang Prabang

Notre soirée de nouvel an au Laos était plutôt sympa, même si nous aurions adoré le passer avec nos amis. Nous avons débuté la soirée par un dîner à l’Utopia, qui fait de très bon plats. L’ambiance était à la fête avec musique, piste de danse et des voyageurs du monde entier. Nous avons même recroisé une famille rencontrée à Tad Lo village, sur le Plateau des Bolovens ! Plus tard, nous sommes retournés sur la place principale du centre pour assister au décompte de minuit.

Pour l’événement, la ville avait préparée une sorte de dîner dansant à ciel ouvert sur une grande place. Les gens qui avaient réservés profitaient d’un spectacle tout en mangeant un bon buffet. De la rue, nous avons quand même pu profiter du spectacle avant que les 12 coups de minuit retentissent. 5, 4, 3, 2, 1… Happy New Year Everyone !
Un beau feu d’artifice, des embrassades et nous voici en 2018 !

Visiter le Laos en 3 semaines
Ruelle de notre Guesthouse – Dessert Lao – Bamboo Bridge

Le « Hell Bus » Luang Prabang / Hanoi : comment survivre à 24h de route !

La fin de notre aventure en Laos arrive à grand pas. Prochain pays : le Vietnam ! En 2017, on a dû faire la demande de visa au consulat du Vietnam de Luang Prabang avant d’entrer dans le pays. Aujourd’hui, d’autres manières plus simples et moins onéreuses sont possibles (voir encart ci-dessous).

Obtenir le visa pour le Vietnam au Laos


En 2017, seul le Visa papier était accepté à la frontière Laos/Vietnam de Nam Can. Aujourd’hui, il semblerait que les e-visas, soient également acceptés. La démarche en ligne se fait sur ce site et le Visa coûte beaucoup moins cher que dans un consulat (25 US$ en ligne contre 65 US$ en consulat en 2019). Il faut juste prendre en compte le délai de traitement de 3 jours ouvrés.

Si tu n’as pas d’autres choix que le consulat, voici comment ça se passe : remplir un formulaire sur place, fournir une photo d’identité et payer le prix du Visa. Il faut laisser son passeport au consulat et revenir le chercher à la date que l’on t’indiquera. Les tarifs changent très souvent donc pense à vérifier avant de t’y rendre (en 2017 = 45 US$ et en 2019 = 65 US$).

Depuis le juillet 2018, les ressortissants français sont dispensés de visa pour un séjour n’excédant pas 15 jours. À vérifier avant ton départ, on ne sait jamais !

Une fois le Visa en poche, deux choix s’offrent à toi : L’avion, rapide mais cher VS le bus couchette, bon marché mais TRÈS long. En bons backpackers, on a pris la seconde solution, sinon c’était pas drôle ! Pour accéder au bus, deux solutions : aller à la station de bus à 2,5 km au Sud de Luang Prabang (ce qu’on à fait) et acheter ton billet juste avant le départ ou passer par une agence qui s’occupera du billet + transfert jusqu’à la station (un peu plus cher).

Ce bus a plutôt mauvaise réputation et certains voyageurs ont vécu les pires 24 h de leur vie. On le surnomme même le « Hell Bus » ! Du coup, je m’étais préparée psychologiquement au pire. Heureusement pour nous, les conditions semblent s’être améliorées car tout s’est relativement bien déroulé. Rien ne vaut l’expérience comme on dit !

24 heures de voyage à bord du « Hell Bus »

17h30 : RDV à la station de bus pour prendre les billets.
17h45 : On rentre dans le bus et prenons place. Il est « propre », en bon état et les couchettes sont confortables quoiqu’un peu justes pour les 1m93 de Léo 😅.
RAS pour nous mais certains se sont fait virés à l’arrière du bus (ils ont dû capté ma tête de nana déterminée).
18h15 : Départ de Luang Prabang. C’est parti mon kiki !
Entre 20h30 et 2h : 2 pauses pipi + pause Dîner. De nouveaux voyageurs s’ajoutent et dorment par terre 👌.
5h30 : Arrivée à la frontière. On attend l’ouverture des bureaux à 7h.
De 7h à 8h : passage de la frontière, tampons de sortie, checking des Visas d’entrée et des bagages. RAS même pas de bakchich !
Entre 11h30 et 17h30 : Pause déjeuner + 2 pauses pipi
19h : arrivée à Hanoï. On prend un Grab jusqu’à notre Homestay !

Infos utiles

Au moment de l’achat du billet, demande des places au milieu du bus et en hauteur.
(35 € / 330 000 kip environ par personne)

– Habille toi chaudement car, même s’ils fournissent des plaids, la clim est à fond.

Rentre dans les premiers pour avoir la place inscrit sur ton billet et si les locaux te forcent à te mettre sur la banquette du fond, refuse ! Ce sont les pires places !
(A la guerre comme à la guerre ! )

– Pendant les pauses, prends ton sac et ne laisse rien de valeur sur ta couchette.

– Prends de quoi t’occuper pour 24 h, de quoi boire et grignoter et de quoi dormir du genre boules quies et cache-oeil !
( Les heures de pauses pour manger sont aléatoires. Nous, on a acheté en dernière minute des sandwichs à Luang prabang avant d’aller au bus – comme ça tu manges quand tu veux)

– Pense à garder du liquide pour acheter à manger en route. Et le must, c’est d’avoir également des Dongs vietnamiens pour le repas du lendemain midi.

La fameux « Hell Bus » !

BUDGET | Visiter le Laos en 3 semaines

BILAN

Je pense que tu l’auras compris en lisant cet article, visiter le Laos en 3 semaines a été une des plus belles décisions de notre voyage en Asie du Sud-Est. Un véritable coup de coeur !
Tout ce que l’on aime en voyage étaient rassemblé sur ce petit territoire. Le pays est authentique et simple, les gens sont d’une gentillesse rare et énormément d’endroits sont à découvrir dans l’arrière pays, là où les tours opérateurs ne vont pas ! C’est un bonheur de découvrir un pays encore préservé des gros capitalistes, des chaînes de fast food, des gros buildings et autres casinos inutiles.
Le Laos restera ma plus belle aventure asiatique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer