SLOW LIFE

Devenir écolo au quotidien | 13 habitudes à adopter

Changer ses habitudes pour une vie plus écolo n’est pas chose facile, surtout que certaines sont encrées depuis bien longtemps. Si tu ne sais pas par où commencer, tu trouveras dans cet article comment devenir plus écolo au quotidien et donc mener une vie plus éco-responsable. C’est un exercice qui peut paraitre difficile au début mais très enrichissant par la suite ! Pour ma part, cela m’a permis d’être plus en accord avec mes valeurs et ma vision de la vie.

Je ne prétends pas être la petite écologiste parfaite. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à changer ! Mais au moins j’avance et je m’améliore un peu plus chaque jour. Avec cet article, j’espère pouvoir t’aider à adopter plus de gestes écologiques dans ta vie et surtout savoir pourquoi tu le fais. Car si tu agis mécaniquement « pour faire comme tout le monde », tu ne tiendras pas longtemps.

.

« Peu importe où l’on se situe dans notre démarche écologique, le plus important, c’est d’agir !»

.

Devenir écolo au quotidien, c’est …

.

#1 Boire l’eau du robinet

.

Devenir écolo au quotidien

.

Pour moi, c’est juste la base ! Si tu souhaites devenir plus écolo au quotidien, alors commence par là. Arrêter d’acheter de l’eau en bouteille, c’est déjà faire un ÉNORME geste pour la planète !
Tu es un peu sceptique concernant l’eau qui sort de ton robinet ? Pas de problème, moi aussi je suis passée par là ! On a tous des croyances inculquées depuis petit que l’on a jamais vraiment vérifié.
Voici quelques informations sur l’eau du robinet qui pourraient te faire changer d’avis 😉 :

L’eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé par les autorités sanitaires.
Elle est disponible 24h/24 et 7J/7 dans les foyers et est, pour la majorité du territoire, d’excellente qualité. Pour voir la qualité de l’eau près de chez toi, c’est par ici !
Son prix est 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille. On la paye tous dans nos charges et factures mensuelles. Acheter des bouteilles d’eau revient donc à payer 2 fois un seul et même produit.
2/3 de l’eau du robinet provient de nappes souterraines, tout comme les eaux minérales et les eaux de source. Certaines marques d’eau en bouteille vendent même de l’eau du robinet traitée (pour retirer le goût du chlore) pour la revendre plus chère.
Devenir écolo au quotidien, c’est bannir le business des bouteilles d’eau en plastique.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– Des milliers de packs d’eau en bouteille sont encore achetés dans les grandes surfaces chaque jour. A raison de 1,5 litres d’eau par jour et par personne, je te laisse imaginer le nombre de bouteilles en plastique jetées rien qu’en France. Le pouvoir du marketing…

– Clairement, boire l’eau du robinet évite un nombre considérable de déchets. Sans emballage, sans plastique et livrée à domicile, elle préserve l’environnement.

– Consommer l’eau du robinet nous pousse à acheter des gourdes et carafes lavables et réutilisables et ainsi réduire notre possession de matière plastique.

.

COMMENT FAIRE ?

Pour ceux qui sont dérangés par le goût de l’eau du robinet ou qui vivent dans des endroits où l’eau est très calcaire, des solutions existent :
Installer un adoucisseur d’eau directement sur le robinet afin que l’eau soit moins « dure ».

Utiliser un bâton de charbon Binchotan qui se place directement dans une carafe, en verre ou en inox. Il purifie l’eau et la minéralise. Utilisable 6 mois (au bout de 3 mois, le faire tremper dans l’eau bouillante 10 minutes et le faire sécher au soleil). 

Mettre des perles de céramiques au fond de sa carafe. Elles suppriment les éventuels goûts désagréables et réduisent le calcaire.

Acheter une carafe filtrante – la plus connue est BRITA – à base de billes de charbon actif pour retirer les résidus responsables du mauvais goût. C’est l’option la moins écolo car les filtres sont en plastiques. Mais ils ne se changent que toutes les 4 semaines, c’est toujours mieux.

.

#2 Ne plus prendre de douches
(tous les jours 🤣)

.

Devenir écolo au quotidien

.

Devenir écolo au quotidien, c’est faire attention aux ressources que l’on consomme. Toujours en rapport avec l’eau, cette fois on parle économie. Je sais que cette habitude ne peut pas être adopter par tout le monde. Selon le métier que tu exerces, il peut être difficile de ne pas prendre de douche quotidiennement. Cependant, pour les personnes occupant un poste plutôt « statique », il est tout à fait possible d’espacer les douches. Les jours de « non douche », je me lave au robinet avec un gant de toilette. En règle générale je prend une douche quand je dois me laver les cheveux, c’est à dire 2 à 3 fois par semaine maximum. Et si je fais du sport, je m’arrange pour que ça tombe un jour de douche.

Je parle de douche car c’est une consommation importante d’eau, mais on peut aussi économiser l’eau à d’autres instants de la journée :
– Au moment de faire la vaisselle en remplissant l’évier d’1/3 d’eau pour laver et pour rincer.
– Faire tourner son lave-vaisselle lorsqu’il est plein uniquement.
– Remplir un verre d’eau lorsque tu te brosses les dents pour ne pas faire couler l’eau au moment du rinçage.
Fermer le robinet d’eau lorsque tu te savonnes, shampouines ou appliques un soin dans la douche.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– L’eau est une denrée précieuse pour notre planète et notre santé. Et espacer les douches fait économiser beaucoup de litres. En moyenne, 15 litres d’eau s’écoule par minute pendant une douche. Donc si elle dure 5 minutes = 75 Litres d’eau.

– En plus d’être écolo, c’est aussi économique ! Moins de litres sortis de tes robinets, c’est aussi moins d’euros dépensés dans les factures mensuelles.

.

COMMENT FAIRE ?

Le principe est de se laver au lavabo les principales parties du corps avec un gant de toilette afin d’être propre tout en réduisant les douches. Et au delà d’être un geste écologique, ne pas se laver l’intégralité du corps tous les jours est également bon pour la santé !

Décaper notre peau au quotidien la rend plus irritable et fragile face aux agressions extérieures. A chaque douche, nous retirons une grande partie du film hydrolipidique de notre peau. C’est une barrière naturelle protectrice qui conserve l’hydratation de la peau et nous protège des bactéries. Avant, mes bras et mes jambes étaient tout le temps secs et irrités si je ne n’appliquais pas une crème. Et depuis que j’ai espacé les douches, changement radical ! Ma peau est belle, hydratée naturellement et ne me démange plus. Essaye et tu verras ! Le résultat est flagrant et immédiat.

.

#3 Remplacer le jetable par du durable

.

Devenir écolo au quotidien

.

Il faut garder en tête que tout ce qui finit dans une poubelle aura un impact sur notre environnement. Et pour devenir plus écolo au quotidien, il ne faut plus jeter à tout va. Pas toujours facile quand tu as l’habitude depuis des années de te débarrasser d’un objet dés que tu as fini de l’utiliser. Mais dans la pratique, c’est assez simple. Il suffit de se poser cette question à chaque fois que tu utilises un objet jetable : Est-ce que je peux le remplacer par quelque chose de plus durable ?

Coton tige, serviettes hygiéniques, mouchoirs, film plastique, lingette nettoyante, flacon de gel douche et shampoing… la liste de produits jetables du quotidien est longue. Pourtant, la plupart sont facilement remplaçables par des produits naturels, durables, biodégradables ou recyclables. Il faut juste se renseigner, être un peu curieux et trouver des alternatives aux objets jetables, qui sont en plus très souvent emballés dans du plastique.

Dans mon article « ma trousse de toilette minimaliste et zéro déchet », je te donne ma liste de produits de beauté naturels et zéro déchet que j’utilise aujourd’hui en remplacement des produits industriels. Ça peut être un bon début !

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– Rien qu’en France nous jetons environ 511 kg de déchets par an et par personne, soit 1,5 kg par jour. Multiplié au nombre d’habitants en France, soit 67 millions, ça fait beaucoup de déchets.

Acheter des produits durables participent également à faire tourner l’économie locale de ta région ou du moins de ton pays.
Dans les grandes surfaces, bon nombre de produits que tu trouves en rayon ne sont pas fabriqués près de chez toi. En revanche, dans les magasins zéro déchet, beaucoup d’objets proviennent d’artisans locaux. Une raison de plus de s’y mettre !

.

COMMENT FAIRE ?

Sois curieux et fais quelques recherches sur des produits polluants que tu pourrais remplacer facilement. Dans un prochain article, je ferai une liste de tous les produits jetables que j’ai remplacé par du durable ou du biodégradable, pour te donner quelques idées.

.

#4 Manger des fruits et légumes de saison

.

Devenir écolo au quotidien

.

Un autre geste quotidien qui a tendance à se perdre : manger et cuisiner des fruits et légumes de saison ! Et oui, aujourd’hui, suivre la saison ne veut plus dire grand chose… De janvier à décembre, presque tous les fruits et légumes sont disponibles toute l’année sur les étales. En revanche, tu as le choix de ne pas les acheter ! Car non, les tomates et les fraises ne se mangent pas en hiver et les courgettes et les poivrons n’ont leur place dans nos assiettes qu’en été !

De plus, privilégie les produits de ta région et de ton pays (voire des pays voisins) et évite de consommer des fruits qui importés depuis l’autre bout du monde (comme les légumes provenant d’Argentine, Pérou, Nouvelle Zélande…). Mais attention, cette règle ne s’applique que pour les aliments adaptés à nos écosystèmes. Si la production d’un fruit/légume est situé dans un endroit non propice à son développement, alors il risque d’avoir un impact environnemental plus élevé (dû à l’utilisation de plus d’énergie, plus d’eau, plus d’engrais etc…). Par exemple, faire pousser des fraises en Bretagne, où il y a peu d’ensoleillement, aura un impact plus lourd que de les produire en Espagne, où le soleil est présent presque toute l’année. Devenir écolo au quotidien, c’est respecter le calendrier des saisons des fruits et légumes

Le meilleur est encore d’avoir son petit potager dans le jardin ! Mais cette chance n’est pas donnée à tout le monde.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

Consommer local (ou national voire des pays voisins) contribue à réduire les gaz à effets de serre produits par le transport de marchandises.

Des fruits/légumes adaptés à ta région et à la saison ont un impact environnemental plus faible que les produits importés ou non adaptés au climat local.

.

COMMENT FAIRE ?

Favorise au maximum les produits de ta région et de saison.

Imprime le calendrier des fruits et légumes de saison et mets le dans ta cuisine. En plus de te donner des idées pour cuisiner, il sera rapidement à disposition quand tu feras ta liste de courses.

– Si une recette de cuisine te fais envie mais ne contient pas des ingrédients de saison, remplace simplement les ingrédients par des légumes et fruits qui s’y prêtent mieux.

.

#5 Favoriser la nourriture végétarienne

.

Devenir écolo au quotidien

.

Etant végétarienne moi-même, je ne vais pas te dire que manger de la viande, c’est excellent. Mais pour être passée par là, je sais également qu’on ne le devient pas du jour au lendemain. C’est le résultat d’une grande réflexion personnelle, de recherches d’informations et de remise en question. C’est pourquoi je propose ici de « favoriser » la nourriture végétarienne (mais si tu décides d’arrêter la viande c’est bien aussi hein 😁) ! Mon végétarisme est une manière de dire « Fuck » aux gros industriels de la viande et abattoirs qui ne respectent rien, ni le bien être animal, ni le bien être humain. Le fait de tuer une bête pour ensuite la manger me dérange un peu moins mais je serais incapable de le faire moi-même donc… je n’en mange plus du tout, comme ça c’est réglé !

Tout ça pour dire que la consommation de viande et de poisson dans le monde est la cause d’un bon nombre de catastrophes environnementales : Déforestation, pollution de l’eau et des plantes, pertes d’habitats naturels pour les animaux sauvages, dégradation des sols, extinction d’espèces animales etc… Et avec plus de 7,5 milliards d’être humains sur terre, si on ne revoit pas drastiquement notre manière de consommer, on risque de perdre gros. La nourriture végétarienne est beaucoup moins gourmande en ressources naturelles et permettrait de nourrir beaucoup plus de monde, et sans faire souffrir personne. Devenir écolo au quotidien, c’est privilégier le végétal à l’animal.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

Manger végétarien préserve l’environnement dans sa globalité. Cela contribue à protéger les océans de la surpêche et les habitats naturels de la déforestation. 80% de la forêt amazonienne a été rasée pour servir de pâturages au bétail ou cultiver des céréales visant à les nourrir. N’apprend-on pas à l’école que l’Amazonie est le poumon de la Terre ? ah si, mais on s’en fou, manger de la viande c’est tellement plus important que de respirer de l’air pur…

– Au-delà de l’aspect écologique, le seul moyen de lutter contre les conditions en abattoirs et l’élevage intensif, c’est de ne plus acheter de viande. Aucun être vivant ne devrait subir ce qu’une vache, un mouton, un cochon ou un poulet subit en abattoir.

.

COMMENT FAIRE ?

Commence par réduire ta consommation de viande et de poisson à 1 fois par jour, puis 1 à 2 fois par semaine, puis 1 à 2 fois par mois (à ta convenance). De préférence, évite la viande de supermarché.

Teste des recettes végétariennes qui te donnent envie de manger ! Comme ça, tu les cuisineras plus facilement au quotidien.

Si tu es motivé, renseigne-toi sur l’impact de la production de viande sur notre planète. Ça t’aidera à mieux comprendre pourquoi tu fais ce geste.

.

#6 Consommer moins mais mieux

.

Devenir écolo au quotidien

.

Cette règle s’applique à pas mal de choses dans le quotidien d’une personne et tend à devenir le maître mot dans une démarche écologique. Que ce soit pour la nourriture, l’électronique, le mobilier, équipements et surtout les vêtements. Devenir écolo au quotidien, c’est privilégier la qualité de ce que l’on consomme à la quantité.

La viande → Ne plus manger de viande de supermarché tous les jours mais des pièces de bonne qualité quelques fois dans le mois.

Le mobilier → Acheter peu de meubles de qualité ou faire de la récup’ en rénovant des anciens meubles plutôt que d’acheter beaucoup de meubles bas de gamme de type IKEA.

Pour les vêtements → privilégier des marques éthiques, made in France, respectueuses de l’homme et de l’environnement, qui produisent des vêtements durables et de qualité. Certes le prix est plus élevé que Zara et Primark mais le but est d’avoir peu de vêtements de qualité et non un grand nombre de vêtements « cheap ». Du coup, ça s’équilibre !

Consommer de manière éco-responsable, c’est tendre vers une vie plus minimaliste et dénoncer la surconsommation. C’est acheter uniquement ce dont on à VRAIMENT besoin pour vivre au quotidien, sans démesure ni achat compulsif.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– L’industrie textile serait la deuxième industrie la plus polluante dans le monde, juste après celle du pétrole.

Plus les gens consomment, plus la demande augmente, et plus les entreprises produisent pour répondre aux besoins des clients. Si nous arrêtons de consommer en masse, les entreprises reverront leur fonctionnement, réduiront leur quantité de production et pollueront moins.

.

COMMENT FAIRE ?

A chaque achat, interroge-toi sur la nécessité d’acheter cet objet tout de suite. Si possible, repousse l’achat à plus tard et donne-toi du temps pour réfléchir à la réelle utilité de cet objet.

– Si tu dois vraiment acheter, privilégie les objets de seconde main ou des produits durables. Aujourd’hui, les friperies et l’électronique reconditionné sont en plein boom !

Répare ce qui peut l’être (vêtements, électronique..) avant de décider de mettre l’objet en question aux ordures.

.

#7 Revendre ce qui peut l’être

Devenir écolo au quotidien

Si tu décides de faire le ménage dans ta vie et de te séparer d’un grand nombre d’objets, mieux vaut leur donner une seconde vie autant que possible.
Pour ma part, « Le Bon Coin » et « Vinted » sont mes meilleurs amis quand il s’agit de vendre les meubles et les vêtements que je n’emporterai pas avec moi en voyage. Nous avons toujours réussi à vendre ce que nous voulions avant nos départs de longue durée à l’étranger. C’est un moyen de se faire un peu d’argent et de donner une seconde vie à tes biens. Bien sûr, vend ce qui est en bon état et mets au recyclage le reste.

On peut penser que nos objets n’intéressent personne mais détrompe-toi, la plupart du temps toute chose trouve preneur. Et puis, honnêtement, les mettre en ligne ne coûte rien et au pire, tu te débarrasses tout en te faisant de l’argent. Devenir écolo au quotidien, c’est donner une seconde vie à ses objets. Et en plus, c’est tout bénèf’ !

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– Revendre des objets de particulier à particulier permet de leur donner une seconde vie et de ne pas finir automatiquement à la poubelle quand ce n’est plus à la mode ou que l’on a envie de changement.

Certaines personnes ne peuvent pas se permettre d’acheter du neuf. Donner ou revendre à bas prix permet de rendre accessible des objets qui ne le sont pas pour certains.

.

COMMENT FAIRE ?

– Prends de belles photos de tes objets à vendre.
Inscris-toi sur Le bon Coin (pour les objets) et Vinted (pour les vêtements) et vend tes biens !

.

#8 Faire ses produits du quotidien soi-même

.

do it yourself

.

Quand je me suis intéressée au « Do It Yourself » et que j’ai vu combien de produits pouvaient être remplacés par des recettes faites maison, j’ai halluciné ! Et j’ai tout de suite tenté l’expérience. Avec seulement 5 ou 6 ingrédients, il est possible de fabriquer de quoi nettoyer toute sa maison : j’ai commencé par la lessive, puis le liquide vaisselle, et enfin les produits ménagers… Pour ce qui est des produits de beauté, c’est pareil.

Alors oui, il faut dégager un peu de temps pour fabriquer tout ça, mais une fois habitué ça va très vite ! Il suffit de fabriquer en quantité pour ne pas avoir à le faire toutes les semaines et le tour est joué ! Fabriquer soimême ses produits 100% naturels pour son intérieur et son hygiène quotidienne est une bonne alternative : c’est peu coûteux et surtout c’est respectueux de l’environnement. Devenir écolo au quotidien, c’est aussi mettre les mains à la pâte et apprendre à faire soi-même !

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

les produits industriels prêts à l’emploi sont souvent remplis d’ingrédients chimiques, polluants qui finissent dans l’eau et les sols. Ils ne sont ni bons pour l’environnement, ni pour nous et ils perturbent l’écosystème ! De plus, la chaîne de production consomme aussi beaucoup d’énergie.

Fabriquer des produits soit même, c’est choisir des ingrédients naturels et biodégradables, c’est connaître la composition des produits que l’on utilise, ce qui réduit considérablement l’impact environnemental.

Les ingrédients naturels sont souvent polyvalents et servent à la fabrication de plusieurs produits. C’est donc très économique dans la durée !

.

COMMENT FAIRE ?

– Commence par acheter de quoi faire une recette toi-même, comme la lessive par exemple, et lance-toi ! Une fois à l’aise, tente une seconde recette, puis une troisième etc…

– Il existe beaucoup de recettes sur le Web, mais c’est en pratiquant qu’on se rapproche de la perfection. Si tu est prêt(e) pour passer à l’action, rends-toi dans la rubrique « Recettes DIY » de mon blog. Quelques recettes simples et efficaces t’attendent :).

.

#9 Privilégier le naturel

.

.

Tu utilises un tube de crème pour ton visage, un autre pour les mains, un autre pour le corps et des « soins » capillaires ? Tu utilises un lisseur sur tes cheveux bouclés parce que les cheveux raides c’est plus « stylé » ? Ça fait beaucoup d’achats pour un seul corps tout ça, tu ne trouves pas ?
La mode et les industriels nous ont crée des besoins inutiles pour nous faire acheter toujours plus. Et pourtant, c’est tellement mieux de se sentir belle au naturel et tellement moins contraignant !

Les produits naturels sont polyvalents, sains et regorgent de bienfaits pour le corps. Par exemple, une huile végétale peut aussi bien s’appliquer sur le visage et le corps pour hydrater, que sur les cheveux pour les nourrir et même dans les plats pour certaines ! Pas besoin de beaucoup de produits naturels, juste quelques uns bien choisis font l’affaire. Devenir écolo au quotidien, c’est retourner aux basiques.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– Les matières premières naturelles ont un impact nul ou très faible sur l’environnement. Elles sont biodégradables, saines et contribuent à garder notre corps en bonne santé !

les produits naturels sont polyvalents et peuvent être utilisés pur ou dans une recette maison mélangé à d’autres ingrédients. C’est très économique et il n’y a pas de pertes !

.

COMMENT FAIRE ?

Remplace les produits industriels « prêt à l’emploi » par des recettes DIY ou des ingrédients naturels purs.
Les crèmes sont remplaçables par une huile végétale et/ou de l’aloe vera, ton gel douche par du savon solide (artisanal de préférence) et tes soins capillaires par de l’argile blanche ou verte.

.

#10 Refuser le plastique en toute occasion

.

.

Bien que l’on avance sur le sujet, le plastique reste encore bien trop présent dans notre société et il est encore difficile d’acheter du zéro déchet en supermarché. Surtout dans l’alimentaire, les industriels ont du mal à se séparer des emballages plastiques pour quelque chose de plus durable. Alors le but est de refuser le plastique à chaque fois que c’est possible !

Il faut être attentif et ne pas choisir un produit que pour son contenu mais aussi en prenant en compte le contenant ! Le vrac, les contenants en verre, en carton ou sans emballage du tout sont à privilégier car sont réutilisables ou recyclables (et beaucoup moins nocifs que le plastique issu du pétrole). Investir dans des gourdes et des tupperwares en verre est aussi une bonne idée pour réduire le plastique. Côté alimentation, choisis un maximum des produits frais et prends le temps de les cuisiner (et surtout bannis les plats préparés) ! Et côté hygiène, favorise l’achat de savon et shampoing solide, sans emballage ni contenant. Devenir écolo au quotidien, c’est privilégier le zéro déchet.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

Le plastique se dégrade très difficilement. Il s’accumule alors sur la planète au fur et à mesure que nous consommons. Il envahit les paysages et fragilise la nature.

Les trois quarts des déchets plastiques produits par l’Homme fini sa course en milieu aquatique ou enfoui sous terre dans les pays pauvres. Les océans grouillent de déchets polluants qui tuent des animaux marins, ralentissent leur reproduction et perturbent les écosystèmes.

.

COMMENT FAIRE ?

Favorise l’achat de produits en vrac, les marques avec emballages en carton ou en verre, utiliser des « sacs à vrac » pour acheter ses fruits et légumes, ne mange plus de chewing gum, utilise des savons et shampoings solides…

Pense à toujours prendre avec toi un « shopping bag » en tissu. Comme ça, si tu fais des achats imprévus, pas besoin de demander un sachet en caisse (même si celui-ci n’est pas en plastique).

Privilégie les produits sans emballage ou avec emballage en carton (paquet de pâtes, biscuits, boissons…). Le carton est recyclable et les matières premières sont beaucoup moins nocives que ceux contenus dans le plastique.

.

#11 Partager les transports et favoriser la marche / le vélo

.

.

Se déplacer avec son propre moyen de locomotion est une liberté que l’on apprécie tous ! En revanche, on savoure beaucoup moins les heures perdues dans les bouchons à cause d’un trop grand nombre de voitures en circulation. C’est pourquoi il est important de revoir sa manière de se déplacer et de le faire de manière réfléchie. Beaucoup de gens ne prennent plus le temps de marcher pour aller chercher le pain à la boulangerie du coin ou de se rendre dans un magasin de proximité pour les achats de première nécessité. Avec le travail, les enfants, la maison… on oublie de ralentir le rythme et de profiter du voyage.

Pour les plus longues distances, il est préférable d’utiliser/ de proposer un co-voiturage (c’est économique et bonne ambiance la plupart du temps), les bus et les trains au lieu de prendre sa voiture à 5 places et être tout seul dedans. Devenir écolo au quotidien, c’est favoriser le partage et le sport au confort.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– La voiture est responsable d’émissions de gaz à effet de serre qui favorise le réchauffement climatique. Il y a aujourd’hui environ 1,2 milliards de voitures en circulation dans le monde pour 7,55 milliards d’humains.

– Le raffinage du pétrole pour fabriquer de l’essence entraîne le rejet de nombreux polluants atmosphériques.

De nombreux espaces naturels sont détruits dans le monde pour construire toujours plus de routes et ainsi favoriser la circulation, toujours plus encombrée.

Près de 30 000 animaux sauvages seraient tués chaque année en France suite à une collision avec un véhicule. La plupart sont des animaux nocturnes comme les renards, les sangliers ou les hérissons, classés espèces protégées.

.

COMMENT FAIRE ?

– Pour des petites courses et des petits trajets, privilégie la marche ou le vélo !

– Pour des longues distances, voyage autant que possible en covoiturage avec l’application Blablacar (tu peux également proposer des places dans ta voiture si tu conduis) ou utilise les transports en commun.

– Si tu roules de nuit en forêt ou sur une départementale, ralentis et n’excède pas les 70 km/h.

.

#12 Traquer les composants nocifs

.

L’application YUKA tu connais ? Et bien si tu ne l’as pas encore installé sur ton smartphone, il est grand temps de le faire ! Cet outil va devenir ton meilleur allié pour ce qui est de traquer les composants de tous les produits que tu consommes. En un seul geste, scanne les produits qui t’intéressent et Yuka fait le reste : composition passé au crible, qualités et défauts des composants, ingrédients dangereux pour la santé… Tout y est ! L’application note les produits sur 100 ( 100/100 étant un produit parfaitement sain) et répertorie les produits alimentaires et cosmétiques. Mais c’est déjà énorme !

Quand je suis en courses et que je veux acheter un aliment ou un produit que je ne connais pas, je dégaine mon téléphone et je scanne son code barre. Comme ça, pas de surprises ! Je consomme uniquement les produits sains et écolo, supérieur à 50/100. Et si tu fais attention à ton poids, Yuka indique aussi la quantité de sucres, de gras et de calories contenu dans le produit. Cette application est parfaite ! Devenir écolo au quotidien, c’est s’informer, favoriser les marques saines et bannir les marques nocives.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

Plus le produit est transformé, plus il y a de chance qu’il ait un impact environnemental énorme, en plus d’être mauvais pour la santé. De plus, les chaînes de production consomment beaucoup d’énergie et tourne parfois 24h/24 et 7j/7.

– Certains ingrédients comme l’huile de palme, le chocolat, le café ou encore le sucre raffiné ne sont pas dangereux pour la santé mais l’est pour l’environnement, car responsable de déforestation, d’une utilisation intensive de l’eau, de l’appauvrissement des sols… Mieux vaut donc les éviter et se tourner vers des marques issues du commerce équitable et qui produisent dans le respect des hommes et de la planète.

.

COMMENT FAIRE ?

– Avec Yuka, scanne le code barre des produits et regarde les composants. S’il y a des produits néfastes à l’intérieur, repose-le, sinon tu peux l’acheter !

– En règle générale, lis les étiquettes et sois attentifs aux ingrédients utilisés. Si tu vois « huile de palme » inscrit dessus par exemple, repose-le !

.

#13 Dire stop aux serviettes et tampons hygiéniques

.

Alors bien sûr, ce dernier point s’adresse aux femmes uniquement. Mesdames, pour notre bien être et celui de la planète, il est temps de dire « STOP » aux protections hygiéniques jetables ! Les règles sont un processus naturel de notre corps et ne devraient pas polluer la terre entière rien que pour notre seul bien être. Aujourd’hui, des alternatives durables aux protections jetables existent et sont très efficaces.

Nous devons nous réapproprier nos règles et la manière dont nous voulons les contrôler et ne plus simplement consommer ce que les industriels ont prévu pour nous. Les publicitaires nous promettent toujours plus de liberté et de sérénité afin « d’oublier » nos règles. Et bien non ! Les règles ne sont pas que synonymes de douleurs, d’impureté et de contraintes. C’est avant tout un signe positif qui nous indique que tout fonctionne normalement. En apprenant à les contrôler et à les accueillir de manière positive, ça devient beaucoup plus simple. Devenir écolo au quotidien, c’est respecter son corps.

.

En quoi est-ce un geste écolo ?

.

– Au cours de sa vie, une femme utilise entre 5 et 15 000 serviettes et tampons. Etant donné qu’environ la moitié des être humains sur terre sont des femmes, je te laisse imaginer la quantité de déchets produits rien que pour les règles.

– Réservé à un usage unique et de courte durée, les protections hygiéniques contiennent du plastique et ne sont pas recyclés. Et tout ça fini dans les océans !

Certaines protections jetables contiennent des substances toxiques. Et vu l’endroit où ont les utilise, mieux vaut être sur de leur composition.

Avoir ses règles coûte cher : Protège-slip pour nos pertes, serviettes et tampons jetables pour nos règles… Et nous enferme dans une routine d’achat permanent.

.

COMMENT FAIRE ?

– En remplacement des tampons, investis dans une coupe menstruelle ou Cup (entre 15 et 20€). Placé dans le vagin grâce à un effet ventouse, elle permet de récupérer les règles, d’être nettoyée puis réutilisée. Une coupe menstruelle peut être utilisée jusqu’à 10 heures d’affilé et à une durée de vie d’au moins 10 ans. C’est un coup de main à prendre pour bien la placer mais ça vaut le coup de persister un peu.

Des culottes de règles (entre 30 et 50€ l’unité) existent également et remplace les serviettes hygiéniques. Utilisé comme une culotte normale, elle dispose de plusieurs couches absorbantes et étanches permettant de récupérer les règles sans fuite. Une fois utilisée, rince-la à l’eau froide et passe-la en machine.

– De plus en plus de femmes pratiquent le Flux Instinctif Libre, qui consiste expulser le sang de ses règles en allant aux toilettes. Aucune protection n’est nécessaire, juste de la pratique et être à l’écoute de son corps. Je n’en suis pas encore là, mais cette technique m’intrigue !

.

Bien sûr il existe une multitude de gestes permettant de devenir écolo au quotidien. Mais si tu appliques déjà ces quelques gestes dans ton quotidien, la planète s’en portera mieux. Merci pour elle !
Et n’oublie pas que le plus important dans tout ça, c’est l’éducation et l’information. Alors à ton temps perdu, regarde des reportages et des documentaires sur le sujet, lis des livres, signe des pétitions, suit les influenceurs qui se battent pour l’environnement… Connaitre les conséquences de nos actes te motivera à aller plus loin dans tes démarches éco-responsables.
Il ne faut plus fermer les yeux sur l’état actuel des choses et chacun doit faire sa part, aussi petite soit-elle.

.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer