ASIE,  TRAVEL

Que voir et faire à Bali en 10 jours ? Les incontournables

L’île des dieux, pleine de traditions et de spiritualité

Première étape de notre découverte de l’Indonésie, nous atterrissons sur l’île de Bali. Si tu viens d’un pays développé et « occidental » comme nous l’Australie, c’est le choc culturel assuré ! La vie sur l’île est rythmée par les traditions et les cérémonies religieuses qui prennent une grande place dans le quotidien des balinais. Les paysages sont aussi d’une grande beauté dont on ne se lasse pas facilement. Tu te demandes que voir et que faire à Bali en 10 jours ? Une chose est sûr tu ne t’ennuieras pas : gastronomie succulente, découverte de volcans et rizières ou encore plongée dans une épave… voici un résumé de ce que propose l’île la plus célèbre d’Indonésie.

.

.

MISE EN GARDE SUR LE VOL A BALI
Le but ici n’est pas de stigmatiser les locaux mais je tiens à te mettre en garde car les vols à Bali sont assez fréquents. J’en ai moi-même fais les frais 2 fois !
Mon sac à dos (qui était en soute) a été fouillé à l’aéroport de Denpasar. Je le retrouve sur le tapis roulant avec des fermetures éclaires ouvertes. Bilan du vol : une montre, un bracelet et une boite de piles neuves (rien de grave mais pas cool du tout).
Deux mecs en scooter ont tenté de me voler mon portable à l’arraché alors que nous rentrions de soirée à Seminyak. Léo, qui conduisait, ne s’est rendu compte de rien. J’étais à l’arrière, portable à la main en mode GPS. L’un d’eux attrape mon téléphone en une seconde et tire vers lui. Heureusement pour moi, je ne l’ai pas lâché.

« Prudence est mère de sûreté » ! Anticipe les vols et fais en sorte que tes objets de valeur ne soient pas facilement accessibles. Sans tomber dans la psychose bien sûr !

.

Carte de Bali et lieux incontournables

.

Carte des incontournables de Bali
Carte des incontournables de Bali

.

1. Découvrir Bali en Scooter

.

Pour visiter Bali comme il se doit, nous avons loué un scooter pendant toute la durée de notre séjour. Si tu n’a pas l’habitude des deux roues, je te préviens, il va y avoir un temps d’adaptation. Le code de la route là-bas est très différent de ce que l’on apprend en France… En fait, je me demande même s’il en existe un tout court ! Il faut poser son cerveau au moment de la conduite (car seul l’instinct de survie fonctionne :D) mais cela reste le moyen le plus simple et le plus économique pour se déplacer et être indépendant. Les routes sont belles et franchement, conduire un scooter à Bali reste une expérience à part entière. Il faut oser sauter le pas mais ensuite, c’est vraiment sympa !

Pour s’en procurer un, rien de plus simple. Les hôtels et guesthouses en proposent à la location. Sinon dans les rues, il existe des boutiques de location de vélos et de scooters. Vérifie quand même l’état général du deux roues avant de payer ! Certains sont vraiment dans un sale état et n’affiche plus la quantité d’essence ou les km/h par exemple. Le tarif est à peu près le même partout : 50 000 roupies pour 24 h. Si on te demande plus cher que ce tarif là, passe ton chemin. Et dernière chose, porte un casque ! Les locaux n’en portent pas mais pour nous touristes, c’est obligatoire ! Les casques sont tous dans un état douteux mais ils t’éviteront une amende…

visiter Bali en Scooter, une chose à faire à Bali

.

2. Visiter les plus beaux temples de Bali

.

Avoir une tenue appropriée

Notre séjour en Indonésie a été rythmé par la visite de nombreux temples. Bali en est rempli ! D’ailleurs, c’est une des seules îles de religion hindouiste contrairement à la religion principale du pays qui est l’islam. Pour visiter les temples, il te faudra avoir une tenue appropriée (jambes et épaules couvertes) et porter un Sarong. C’est un tissu rectangle qui est traditionnellement porté à la taille. Je te conseille fortement d’en acheter un, sinon tu devras en louer un à chaque fois que tu entreras dans un temple… et à Bali, il y en a des temples !
Franchement, il sera très vite rentabilisé, ça te fera un beau souvenir et surtout pour les backpackers que nous sommes, il servira également d’écharpe, de paréo, de jupe, d’oreiller ou de draps selon la situation ;).

.

Les 7 temples incontournables de l’île

Parmi la multitude de temples qu’il est possible de visiter sur Bali, certains sont vraiment magnifiques et sortent du lot. Si tu n’as pas le temps de tous les faire, voici un récapitulatif des 7 incontournables à voir sur l’île :

.

Luhur UluWatu et sa vue imprenable sur l’océan

Plus célèbre pour son cadre que pour l’édifice en lui-même, Luhur Uluwatu est un temple construit au sommet d’une falaise faisant face à l’océan. Une balade aux alentours du temple est possible pour admirer la vue et descendre sur la plage pour mettre les pieds dans l’eau. Attention en revanche à la baignade, l’océan est très agité. De plus, quelques singes ont élus domicile dans cet endroit, alors attention à ne pas laisser de sac ni de nourriture sans surveillance.

.

Comment visiter Ulu Watu ?

.

Tarif : 30 000 roupies par personne

Situé à 23 kilomètres au Sud-Ouest de Kuta, soit environ 40 minutes de route en scooter.

.

temple incontournable Bali à voir
Luhur UluWatu et sa vue sur l’océan

.

.

Tirta Empul et ses sources sacrées

C’est le temple à visiter pour en connaitre un peu plus sur les traditions balinaises. Tirta Empul est célèbre pour son eau de source sacrée. Les hindous balinais s’y rendent pour se purifier. Le rituel consiste à poser une offrande au temple principal pour pouvoir se baigner dans le bassin et passer sous les fontaines pour « laver son esprit ». Cette source aurait également des vertus de guérison si on la boit. Les touristes peuvent également vivre cette expérience mais pour notre part, nous avons préféré rester à notre place.

Aux alentours du bassin principal, deux autres sont visitables. Celui protégé par un mur, où personne ne peut se baigner serait, selon la légende, la source pour la jeunesse éternelle. Le second bassin est accessible et rempli de poissons japonais qu’il est possible de nourrir.

.

Comment visiter Tirta Empul ?

.

Entrée : 15 000 roupies par personne + 2 000 roupies pour le parking

– Le temple est situé à 15 kilomètres au Nord-Est de Ubud au village de Tampaksiring . Il faut environ 30 à 40 minutes de route en Scooter.

Astuce : Tirta Empul et Gunung Kawi sont très proches l’un de l’autre. Visite les deux dans la même foulée, tu gagneras du temps.

.

temple incontournable Bali à voir
Tirta Empul et ses sources sacrées

.

.

Gunung Kawi et ses édifices construits dans la roche

Pour atteindre le superbe temple de Gunung Kawi, il faudra faire un peu de sport ! Situé en contrebas, quelques 200 marches sont à descendre pour rejoindre le site. Et tu l’auras compris, il y aura autant de marches à monter au retour ! Mais franchement, le jeu en vaut la chandelle. Situé au milieu d’une nature luxuriante, Gunung Kawi est l’un des plus vieux temples de l’île. Tu pourras y admirer ses pagodes mesurant 7 mètres de haut, sa petite rivière qui traverse le site et des édifices bâtis à même la roche. En plus, les offrandes éparpillés un peu partout ajoutent une dimension très mystique à l’endroit. Tout ça, dans un silence très appréciable.

.

Comment visiter Gunung Kawi ?

.

Tarif : 15 000 roupies par personne + 2 000 roupies pour le parking

Le temple est situé à 15 kilomètres au Nord-Est d’Ubud. Il faut environ 30 minutes de route en scooter.

Astuce : Gunung Kawi et Tirta Empul sont très proches l’un de l’autre. Visite les deux dans la même foulée, tu gagneras du temps.

.

temple incontournable Bali à voir
Gunung Kawi

.

.

Ulun Danu et son temple sur le Lac Bratan

Construit sur les bords du Lac Bratan, le temple d’Ulun Danu est l’un des plus agréables à visiter. Dédié à la déesse des eaux, ces petits îlots flottants et son jardin fleuri en font un cadre très reposant et tranquille. Nous croisons également des balinais en train de prier à différents endroits ce qui accentue son côté spirituel. En revanche, ce temple très « photogénique » a beaucoup de succès, il faudra donc te lever tôt si tu veux éviter la foule.

.

Comment visiter Ulun Danu ?

.

Tarif : 30 000 roupies par personne et 5 000 roupies pour le parking.

Le temple est situé à 45 kilomètres au Nord d’Ubud. Il faut environ 1 h 15 de route en scooter.

.

temple incontournable Bali à voir
Ulun Danu et le Lac Bratan

.

.

Goa Gajah et son magnifique jardin en pleine nature

Goa Gajah est principalement célèbre pour « l’Elephant cave » et son entrée sculpté en forme de démon où les locaux viennent prier. Cependant, il serait dommage de s’arrêter là car le site réserve une belle promenade en plein milieu d’une nature qui semble reprendre ses droits sur la construction humaine. Arbres aux immenses racines, rivière et mousse verte recouvrant la pierre, cet endroit est un véritable havre de paix.

.

Comment visiter Goa Gajah ?

.

Tarif : 15 000 roupies par personne + 2 000 roupies de parking

Le temple est situé à 5 kilomètres au Sud-Est du centre de Ubud. Il faut environ 15 minutes en scooter pour s’y rendre.

.

temple incontournable bali
Goa Gajah et ses jardins

.

.

Besakih Temple au pied du Mont Agung

Le temple de Besakih est le sanctuaire hindou le plus sacré de Bali. Constitué de plus de 80 temples, Besakih est le principal centre spirituel des balinais. Le paysage est assez surprenant avec tous ces toits à plusieurs étages et le Mont Agung en arrière plan. Beaucoup de visiteurs ont une mauvaise expérience de cet endroit. Il est réputé pour être tenu par une mafia locale qui soutire de l’argent aux touristes. Attention donc à ne pas croire tout ce que les locaux vous disent. De notre côté rien de tout ça lors de notre visite. Nous étions peu de touristes et beaucoup de locaux, ce qui était très agréable pour découvrir les lieux et s’imprégner de la culture balinaise.

.

Comment visiter Besakih Temple ?

.

Tarif : 15 000 roupies par personne.

Le temple est situé à 45 kilomètres au Nord-Est d’Ubud. Il faut environ 1 h 15 pour atteindre le site en scooter.

.

temple incontournable Bali à voir
Besakih Temple

.

.

Le Palais de Tirta Gangga et son sublime jardin d’eau

C’est l’un des plus beaux endroits de Bali. Le Palais de Tirta Gangga est un parfait mélange entre l’eau et la terre. Ce jardin est célèbre pour ses dalles en pierre au milieu du bassin principal qui donne l’impression de marcher sur l’eau. Une fontaine à onze étages domine le jardin et est également l’une des pièces maîtresses de l’endroit. Tout est entretenu avec soin et rien n’est laissé à l’abandon. Ce lieu est parfait pour un moment de détente et de sérénité.

.

Comment visiter Tirta Gangga ?

.

Tarif : 20 000 roupies par personne et 2 000 roupies pour le parking.

Le temple est situé à 60 kilomètres à l’Est de Ubud. Il faut environ 1 h 40 pour atteindre le site en scooter.

.

Temple incontournable à voir a bali
Tirta Gangga et son jardin d’eauBali

.

3. Se perdre dans les rizières de Bali

.

Bien que les traditions religieuses soient une des pièces maîtresses de l’île, Bali est également célèbre pour ces rizières en terrasses d’une couleur verte incroyable. Il y en a partout et il n’est pas rare d’en croiser en chemin sur les routes de campagne. Certaines sont juste plus impressionnantes que d’autres et donc plus connues :

.

Tegalallang Rice Terrace, la plus célèbre

.

Tegalallang rice Terrace est situé à quelques kilomètres au Nord d’Ubud, ce qui en fait un lieu très accessible pour les touristes. Beaucoup la trouve d’ailleurs trop touristique et préfèrent en visiter d’autres plus éloignées. En revanche, une chose est sûre, la beauté des rizières de Tegalallang est incontestable ! La route surplombe les terrasses et offre d’entrée de jeu une vue sublime sur les rizières. De ce que nous avons compris, Tegalallang est divisé en plusieurs parcelles qui appartiennent à différentes familles. Du coup attention, tu devras payer l’entrée et en plus faire des dons au fur et à mesure que tu avances dans les rizières (nous avons compté 3 personnes qui font office de barrage et qui demandent de l’argent – mais nous en avons payé qu’un seul, prétextant ne pas être au courant et ne pas avoir assez d’argent sur nous).

C’est le hic de ce genre d’endroit, il devient vite un business pour les locaux qui n’hésitent pas à réclamer de l’argent pour tout, même une photo. La visite n’a donc plus rien de naturel et fait perdre un peu de son charme au lieu.

.

Comment visiter Tegalalang Rice Terrace ?

.

Tarif : 15 000 roupies par personne pour l’entrée + 3 donations à l’intérieur du site pour tout visiter.

Les rizières sont situées à 10 kilomètres au Nord d’Ubud soit environ 20 minutes de route.

.

Rizière incontournable Bali à voir
Tegalalang Rice Terrace – Bali

.

Jatiluwih Rice Terrace, un des plus beaux sites de Bali

.

Un peu moins visitée que la précédente, Jatiluwih Rice Terrace n’en reste pas moins un des plus beaux sites de Bali. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ces rizières sont en cascades sur des milliers d’hectares ! Situé au Nord-Ouest de Ubud, il faudra être patient pour atteindre le site. Mais la route qui y mène te fera patienter… car elle est tout aussi somptueuse que la destination !

.

Comment visiter Jatiluwih Rice Terrace ?

.

Cinq parcours allant de 45 minutes à 4 heures de marche sont tracés dans les rizières afin de visiter le site sous forme de boucle. Pris par le temps, nous avons emprunté la « semi middle track » pour une balade d’environ 1 h 30 à travers les rizières.

Tarif : 20 000 roupies par personne une seule fois

Les rizières de Jatiluwih sont situés à environ 40 kilomètres d’Ubud soit 1 h 30 de route.

sont situées.

Rizière incontournable Bali à voir
Jatiluwih Rice Terrace – Bali

.

4. Visiter Seminyak, le coin branché de Bali

.

Véritable lieu de rencontre pour les voyageurs du monde entier, Seminyak séduit par son côté « Chill & Relax ». Situé au bord de l’océan au Sud-Est de Bali, c’est également un spot parfait pour les amoureux de surf ou pour ceux qui souhaitent apprendre… la plage est juste immense ! Quand la journée s’achève, Seminyak est un excellent spot pour admirer le soleil se coucher derrière l’océan. Il suffit de se poser dans un des nombreux bars restaurants ou beach club qui longent la plage et laisser la magie opérer ! C’est aussi l’endroit idéal pour tester les massages balinais ou faire du shopping dans les petites boutiques de créateurs. Seminyak est branché et plus chic que les autres partie de l’île.

.

A Faire absolument à Seminyak

.

– Faire un tour dans les boutiques de créateurs de la ville

– Admirer le sublime couché de soleil sur la plage de Seminyak.

– Tester le massage balinais pour un moment de détente et de relaxation (environ 10 € pour une heure)

– Dîner les pieds dans le sable à « La Plancha », avec ses parasols colorés et ses petites lanternes. Ils font de très bons cocktails et la nourriture est juste délicieuse.

.

Seminyiak, ville incontournable à faire à Bali
Seminiak, la ville branchée de Bali

.

5. Visiter Ubud, le centre culturel & spirituel de Bali

.

Considéré comme le centre culturel de Bali, Ubud est aujourd’hui une étape incontournable d’un séjour sur l’île des Dieux. Ses nombreux restaurants, boutiques et son marché central en fait un lieu plus développé que les autres parties de l’île. Ubud renferme pleins d’endroits dissimulés qu’il est sympa de découvrir lors d’une promenade dans le centre. De plus, la ville est situé à un endroit géographique stratégique. Les principaux sites touristiques de l’île sont situés dans un rayon maximum de 1 h 30 de route autour de Ubud.

.

A faire absolument à Ubud

.

Se perdre dans les rues d’Ubud pour y découvrir les petits endroits cachés.

– Faire le marché central, rempli de stands artisanaux, de bracelets et autres souvenirs en tout genre.

– Visiter le temple Saraswati et son étang de nénuphars, en plein centre de Ubud. Des spectacles y sont souvent organisés le soir.

– Aller à la Monkey Forest Sanctuary, une forêt magnifique où le singe crabier est roi ! Il y en a plus de 500. (à 2 km au Sud d’Ubud – entrée 20 000 roupies par personne)

– Visiter le temple de Goa Gajah à 5 km au Sud-Est de la ville

.

Ubud, ville incontournable de bali à faire
Ubud, ville principale de l’île de Bali

.

6. Faire son baptême de plongée à Amed

.

C’est un des plus beaux souvenirs de notre voyage en Asie, et ça s’est passé à Bali ! Nous avons consacré une journée à l’Est de l’île pour découvrir l’un des plus beaux spots de plongée d’Asie : l’USS Liberty Shipwreck ! Situé à quelques mètres à peine de la plage, il est très facile d’y accéder. Et c’est un excellent endroit pour y faire son baptême de plongée ! Par un heureux hasard, nous sommes tombés sur Aqua dive paradise, une école de plongée tenue par des locaux super sympas et très pros. Et le prix est très correct ! Je te le recommande sans hésitation ! Par contre, les instructions sont en anglais et il est important de tout comprendre. Il faut donc être assez à l’aise avec la langue ou avoir quelqu’un avec toi qui l’est.

Une fois la théorie maîtrisée, nous partons sur le site avec un moniteur chacun. Nous descendons dans l’eau directement par la plage jusqu’à entrevoir l’épave. Le lieu est juste extraordinaire ! La nature a totalement repris ses droits sur l’ensemble du navire. On se croirait dans un aquarium ! Les coraux sont magnifiques et les poissons vivent ici par centaines. Nous sommes restés environ 45 minutes sous l’eau et nous sommes descendus jusqu’à 12 mètres, ce qui n’est vraiment pas mal pour une première fois. En prime, nous avons laissé notre Go pro au moniteur de Léo qui nous a fait de magnifiques vidéos et photos souvenirs de ce moment. Juste parfait !

.

Où aller pour un baptême de plongée ?

.

Tarif : 40 euros la plongée par personne tout compris !

Pour ce qui est de l’adresse, l’école de plongée « Aqua Dive Paradise » se situe juste ici !

.

plongée à Amed, activité incontournable à Bali
Baptême de plongée à Amed dans l’épave USS Liberty

.

7. Faire l’ascension du Mont Batur au levé du soleil

.

Le Mont Batur est un incontournable de l’île. La randonnée est simple, bien balisée et ne dure que quelques heures (2 h aller et 2 h 30 retour en bonne condition physique). Le hic, c’est que le Mont Batur est TRÈS célèbre… un peu trop même ! L’ascension de nuit se fait très lentement et à la queue leuleu tellement il y a de monde… Pas super agréable et un peu frustrant ! Heureusement, arrivé en haut, on se souvient pourquoi on a fait tout ça : le paysage aux aurores est à couper le souffle. Le lac Batur apparaît avec le Mont Agung en arrière plan. Un moment parfait ! Enfin presque.. si je ne m’étais pas tordu la cheville au sommet… C’est ce qui arrive quand on est dans le noir et qu’on ne regarde pas où on met les pieds ! 😉

.

Le Mont Batur et la mafia des guides

Comme les rizières de Tegalallang, le Mont Batur est victime de son succès. Les balinais en ont fait un gros business, jusqu’à obliger les touristes à passer par des « guides » pour faire l’ascension du volcan. Saches que ce n’est pas obligatoire ! Aller dans la jungle et prendre un guide… ok ! Mais comment te dire… Il est IMPOSSIBLE de se perdre sur le Mont Batur. Il n’y à qu’un seul chemin et il y a tellement de monde qu’il suffit de suivre le mouvement.

Nous, on a décidé de ne pas participer à ce business qui nous paraissait illégitime. Du coup, on y est allé au culot ! Sur place, nous avons garé les scooters et rapidement rejoint la foule de randonneurs. Aucun problème, aucune interpellation, rien. Jusqu’à ce que je me fasse mon entorse au sommet ! Un « guide » balinais m’aide à me relever en me demandant qui était mon guide. Je lui ai dit que je n’en avait pas.. Le mec me lâche, m’agresse verbalement en langue locale et me laisse planté là ! Bref, même si tu veux participer à l’économie locale, ne rentre pas dans ce jeu là. Car pour le coup, c’est vraiment abusé.

.

ascension mont Batur, activité incontournable à faire à Bali
Ascension du Mount Batur au levé du soleil

.

8. Goûter à la gastronomie locale

.

En plus d’en prendre pleins les yeux, l’Indonésie est un régale pour les papilles. Il n’y a pas énormément de variétés mais les plats servis sont très bons et généralement très bien servis. Je te conseille de commander au moins une fois un Nasi Goreng, un Mie Goreng et un Nasi Campur.

Il est également assez facile de manger végétarien en Asie car la viande n’est pas toujours présente dans les plats. Et si tu aimes croquer les fruits à pleine dents, tu ne vas pas être déçu : Bali regorge de fruits exotiques plus délicieux les uns que les autres.

En termes de boissons, je te conseille de goûter aux smoothies fait à base de fruits locaux. C’est très désaltérant et délicieux ! Les bières sont également très bonnes en Asie, notamment la Bintang principale marque du pays.

.

Premier petit déjeuner à Kuta

.

BUDGET POUR 10 JOURS A BALI

.

Budget bali 10 jours

.

BILAN

.

Clairement, Bali est devenue une destination phare de vacances et son succès lui à malheureusement fait perdre de son authenticité. Les locaux qui ont fait du tourisme leur business peuvent être très insistants et nous donnent souvent l’impression que seul l’argent les intéresse. Cependant, l’île n’attire pas les visiteurs du monde entier sans raisons. En dehors des sentiers battus, l’île regorge encore de beautés cachées et les habitants sont plus sincères. Ses paysages sont à couper le souffle et leurs traditions religieuses intriguent. Bali est une petite pépite d’Asie et mérite d’être visité au moins une fois dans sa vie.

.

Souvenir de Bali

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer