ASIE

Visiter l’île de Java en 10 jours : itinéraire et incontournables

Nous quittons l’île de Bali pour la seconde étape de notre voyage en Indonésie: visiter l’île de Java en 10 jours ! Bien que 30% de sa surface soit recouverte de forêts, c’est l’île la plus peuplée d’Indonésie. Sa quarantaine de volcans encore actifs fait de Java un lieu incontournable pour les passionnés de randonnée et de nature ! En revanche, étant huit fois plus grande que Bali, le temps passé dans les transports peut paraître interminable. La patience est donc de mise pour visiter cette île incroyable.

Itinéraire de 10 jours sur Java

itineraire visiter l'île de Java en 10 jours

LA CURIOSITÉ DES LOCAUX SUR JAVA

Si sur Bali les locaux ont l’habitude de côtoyé des touristes « européens », sur l’île de Java et Sumatra, les habitants de certains endroits reculés n’en croisent pas tous les jours. Du coup, tu verras assez souvent des indonésiens te prendre en photos discrètement ou ils viendront te demander de faire une photo souvenir avec eux ! Je préfère te prévenir parce que c’est assez surprenant les premières fois. L’espace d’un instant, tu as l’impression de vivre la vie d’une célébrité ! Surtout si comme Léo, tu mesures 1 mètre 93 (en Indonésie, les hommes dépassent rarement le mètre soixante-dix) ou que tu es blonde aux yeux clairs (comme notre amie Gaëlle qui a eu beaucoup de fans 😉 ). Quand tu te prends au jeu, c’est assez drôle et ça crée des souvenirs sympa avec les populations locales.

Meru Betiri NP et son turtle conservation centre | 2 jours

Nous n’avions jamais entendu parlé de cet endroit, jusqu’à ce que nous rencontrions par hasard Fendy, un indonésien d’une trentaine d’années ! Il exerce le métier de guide dans le parc de Meru Betiri et est également bénévole dans le centre de conservation de tortues du parc. Il nous propose alors de passer la nuit chez lui et de partir deux jours découvrir le parc et le centre de conservation. Le feeling passe très bien et nous acceptons !

Nous voilà partis pour 2 jours de 4 x 4 en pleine nature ! Le parc regorge de choses à voir : petits villages rudimentaires perdus en forêt, fabrication artisanale de sucre brun, visite d’une usine de latex, baignade sur une plage paradisiaque… Une journée bien remplie ! Le soir, nous arrivons au centre de conservation des tortues marines. Nous partons sur la plage à la nuit tombée pour observer les tortues pondre leurs œufs. Pas de chance ce soir là, nous n’en croiserons qu’une en simple repérage des lieux. Quelques heures plus tard, à l’aube, nous voilà de nouveau sur la plage pour relâcher dans l’océan les bébés tortues recueillis par le centre. Un moment inoubliable.

A faire absolument à Meru Betiri

– Partir avec un guide à la découverte du Meru Betiri National Park
Si tu es intéressé par notre guide Fendy voici sa page Facebook pour le contacter – il parle très bien anglais et il est juste génial.

– Tarif : 100 € par personne pour 2 jours et demi
Balade dans le parc en 4 x 4.
Visite d’une rizière, une usine de caoutchouc, une fabrication artisanale de sucre brun et autres petits stops.
Découverte du Turtle conservation Centre et explications.
Observation de nuit de la ponte des tortues adultes sur la plage.
Dîner – 1 nuit sur place – Petit déjeuner
Lâché des bébés tortues du centre dans l’océan à l’aube.
Une demi-journée plage sur Green Bay, une plage vierge et isolée.
Retour à Baniuwangi.
Transport aller-retour pour Kawah Ijen + ticket d’entrée.

visiter Java en 10 jours
Meru Betiri NP

MERU BETIRI NP – KAWAH IJEN
115 km – 3 h de route

L’ascension du Kawah Ijen aux aurores | 3 à 5 heures

Toujours avec notre super guide Fendy, nous quittons Meru Betiri pour faire l’ascension du Kawah Ijen, un volcan actif célèbre pour ses flammes bleues, ses porteurs de soufre et son panorama incroyable sur son lac d’acide au levé du jour. Avant de commencer la marche, Fendy nous prête chacun un masque à gaz pour la descente dans le cratère…. très rassurant ;)!

La randonnée sur Ijen est un peu plus raide que le Mont Batur. Il faut parcourir environ 3 kilomètres de montée (environ 1 h) pour atteindre le haut du cratère. Une fois au sommet, nous décidons de descendre dans le cratère 300 mètres plus bas (30 minutes) pour observer les fameuses flammes bleues qui sortent du volcan (visibles que de nuit) et les extracteurs de soufre. En chemin, nous croisons plusieurs « porteurs de soufre » transportant jusqu’à 90 kg sur leurs épaules. Arrivés au cratère, on comprend vite à quoi vont servir les masques à gaz… l’air est irrespirable ! Les émanations de soufre brûlent les narines et puent l’œuf pourri. On se demande comment les indonésiens font pour travailler ici plusieurs heures d’affilées. Nous restons environ 20 minutes et rebroussons chemin pour admirer le levé du soleil depuis le sommet du volcan. La vue est sublime.

A faire absolument sur le Mont Ijen

De Banuiwangi, réserver une navette avec l’hôtel pour Kawah Ijen afin d’arriver vers 2 h 30 du matin sur place.
(notre navette aller-retour et le ticket d’entrée étaient comprises dans notre pack avec Fendy)

Admirer le levé du soleil sur le lac d’acide au sommet du volcan.

– Descendre dans le cratère du volcan (1 h aller-retour) pour observer les flammes bleues (pas toujours visibles) et les extracteurs/porteurs de soufre (attention à ne pas les gêner dans leur travail).

Mont Ijen visiter l'île de Java en 10 jours
Mont Ijen et ses porteurs de souffre | île de Java

KAWAH IJEN – MOUNT BROMO
250 km – 6 h 30 de route

Le Mont Bromo, volcan plus visité d’Indonésie | 1 jour

Nous reprenons la route en direction de l’Ouest pour notre prochain stop : Le Mont Bromo. C’est le volcan actif le plus connu d’Indonésie ! De Baniuwangi, nous prenons un bus direction Cemoro Lawang où nous prenons un Hôtel pour une nuit. Comme Kawah Ijen, il est conseillé d’admirer le volcan au levé du jour. Mais comme nous venions de le faire la veille, nous avons préféré y aller en pleine après midi, pour éviter la foule et privilégier une bonne nuit de sommeil. Effectivement, nous n’avons croisé aucun touriste sur le chemin en direction de King Kong Hill, le plus beau point de vue sur le Mont Bromo. Arrivé en haut, nous entendons le volcan grondé et de la fumée s’échappe de son cratère. C’est assez impressionnant.

Différents parcours sont possibles pour découvrir les lieux. Notre choix s’est porté sur le point de vue de Penanjakan et non l’ascension du Bromo car c’était l’option la plus économique. Devenu un endroit très touristique, il est obligatoire de prendre une navette depuis l’hôtel puis un 4 x 4 avec chauffeur pour t’emmener au pied du Bromo et payer l’entrée du parc national. La vue depuis King Kong hill, elle, est gratuite et vaut quand même le coup d’oeil !

A faire absolument au Mont Bromo

Si tu souhaites passer la nuit sur place, le petit Yoshi’s Hôtel est très correct niveau rapport qualité/prix mais mais juste un peu éloigné du volcan.
(1h à pied mais possible de louer des scooters ou des taxi-scooters).

Grimper jusque « King Kong Hill viewpoint » pour admirer la vue imprenable sur le Mont Bromo et ses alentours.
1 h de marche depuis l’entrée du parc soit 4 km.
(en journée tu as plus de chance d’être seul qu’au moment du levé du soleil)

visiter l'île de Java en 10 jours
Mont Bromo | île de Java

MOUNT BROMO – YOGYAKARTA
440 km – 7 h de route

La surprenante ville de Yogyakarta | 2 jours

Situé en plein milieu de l’île, le territoire de Yogyakarta renferme l’héritage intellectuel et artistique de Java. C’est un énorme centre urbain mixant traditions et modernité. Egalement proche des deux sites archéologiques les plus importants d’Indonésie, c’est un passage obligé pour tous les visiteurs. Sa particularité ? La ville est encore gouverné par un Sultan, dont le palais, « le Kraton » est un bel endroit à visiter.

Nous avons adoré nous balader dans cette ville, qui malgré son bruit permanent, ses bouchons et sa pollution, dégage beaucoup de charme et d’authenticité. Pour se déplacer sur des courtes/moyennes distances, fais la route en « Becak » (petit vélo-taxi local) ou en Grab, le « Uber » local avec des prix locaux !

A faire absolument à Yogyakarta

– Se perdre dans les rues du centre ville. Beaucoup de tags et petits endroits cachés sont à découvrir.

– Visiter le Kraton, palais du Sultan, et les petits ruelles aux alentours du Palais. (12 000 roupies).

– Faire un tour dans le Marché central de Beringharjo, encore très traditionnel.
Un indonésien nous a même fait la visite gratuitement !

– Visiter le « Marché aux oiseaux » qui ne renferme pas que des oiseaux d’ailleurs. Le lieu est intéressant mais déchirera le cœur des défenseurs de la cause animal (moi la première) . A toi de voir !

visiter l'île de Java en 10 jours
La ville de Yogyakarta

YOGYAKARTA – BOROBUDUR
40 km – 1 h de route

Borobudur, le plus grand monument bouddhiste du monde | 1/2 journée

Debout depuis plus d’un millénaire, Borobudur est à la fois un sanctuaire dédié à Buddha et un lieu de pèlerinage. Classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, c’est un des endroits les plus visités d’Asie. Arrivé sur place, l’endroit grouille de visiteurs du monde entier. Le monument est situé au milieu d’une nature luxuriante et son architecture est incroyable. Il est intéressant de parcourir les différents niveaux du monument et d’y admirer les fresques murales et les statues de Buddha qui trônent un peu partout. Difficile de s’imprégner à 100% de l’endroit avec la tonne de touristes qui déambulent autour de nous. Heureusement, certains coins du temple restent vides quelques secondes et permettent de prendre de jolies photos.
Le plus économique pour accéder à Borobudur est de séjourner à Yogyakarta et de négocier un tarif avec un Grab pour t’y amener et te ramener.

Le célèbre temple de Prambanan est également un incontournable des alentours de Yogyakarta. Il est situé à 16 km au Nord Est de Yogyakarta (30 minutes de route environ). Mais vu les prix des entrées pour les deux temples, nous avons dû faire un choix et avons privilégié Borobudur.

Comment visiter Borobudur ?

Tarif : 250 000 roupies en journée et 400 000 roupies pour le visiter au levé du soleil !
Quand on s’est habitué au coût de la vie indonésienne, ce prix là pique un peu !

– Prendre un Grab (taxi local) pour aller sur le site, situé à 60 km au Nord Ouest de Yogyakarta.

BOROBUDUR – SEMARANG
135 km – 2 h 30 de route

Semarang et son village aux mille couleurs | 1 jour 1/2

Après Yogyakarta, nous reprenons la route en direction de Semarang et plus particulièrement, Kampung Wonosari ! Plus connu sous le nom de « Kampung Pelangi » (le village arc-en-ciel). Ce village était en train de dépérir quand son maire a décidé de mener une action peu commune pour redonner de l’attrait à l’endroit : le peindre aux couleurs de l’arc en ciel ! Et ça a marché ! Beaucoup de curieux comme nous font aujourd’hui un détour par Semarang pour admirer ce village si atypique. Intrigué par l’histoire et l’allure de cet ancien bidonville, nous décidons de l’incorporer à notre itinéraire de voyage.

Comme son nom l’indique, le village pète aux yeux ! Nous prenons le temps de déambuler dans chaque petite ruelle pour observer tous les peintures et tags qui y ont été dessiné. On se prend vite au jeu et c’est un endroit très calme et agréable. Pas de touristes à l’horizon ! Quelques habitants sortent de leur maisonnette pour nous saluer et nous sourire. Léo se fait même des petites copines ! Ce village est vraiment intéressant et mérite qu’on s’y arrête quelques heures. En plus le rendu sur les photos sont plutôt sympa !

Bidonville de Kampung Pelangi

SEMARANG – JAKARTA
450 km – 1 heure de vol

Jakarta, la capitale de l’Indonésie | 1 jour 1/2

De Semarang, nous prenons un vol direct pour Jakarta, qui sera notre dernière étape de nos 10 jours de visite sur l’île de Java. Le rythme soutenu de ces derniers jours se fait sentir et nous profitons de notre séjour à Jakarta pour nous reposer et ne pas prévoir de visite du tout. Les quelques fois où nous sommes sortis de l’hôtel, la ville ne nous a pas paru exceptionnelle. Elle ressemble plus à un centre économique et financier qu’une ville à visiter. En plus, la pollution de l’air se fait vite ressentir.

Pas de recommandation donc pour cette ville qui ne nous a servi que de transit en attendant notre vol pour l’île de Sumatra.

Budget 10 jours sur l’île de Java

Budget visiter l'île de Java en 10 jours

..

BILAN

..

Entre une nature capricieuse, des traditions encore bien présentes et une population sympathique et curieuse, l’île de Java séduit par son authenticité. Les amoureux de nature trouveront leur bonheur à l’Est et les férus d’histoire au centre de l’île. Il y en a pour tout les goûts ! En revanche, visiter toutes les beautés de cette île demande du temps et un rythme assez soutenu de marches et de visites. En tout cas, Java reste l’un de mes plus beaux souvenirs de voyage.

..

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer