ASIE,  TRAVEL

visiter l’île de Sumatra : rencontre avec les orangs outans sauvages

Faisant partie des plus grandes îles du monde, Sumatra est connue pour les catastrophes naturelles qu’elle subit. Mais l’île de Sumatra – Bukit Lawang est également le lieu où vivent les derniers orangs outans sauvages. Là-bas, la nature est très capricieuse et cette partie de l’Indonésie en à déjà fait les frais à plusieurs reprises, surtout lors du tsunami de 2004. Mais Sumatra, c’est aussi un lieu où tout est encore authentique et traditionnel. Mise à part la déforestation, peu de choses changent dans le paysage. Et le plus bel avantage de cet endroit, c’est que peu de visiteurs osent s’y aventurer !

L’obligation de disposer d’un billet d’avion de sortie pour entrer en Indonésie :

Pour l’Indonésie, les compagnies aériennes demandent impérativement un billet de sortie du territoire pour voyager. Nous avons donc pris un vol « d’entrée » Cairns – Bali et un vol « sortie » Medan – Singapour, 28 jours plus tard. Mais nous ne savions pas combien de temps étaient nécessaire pour visiter, Bali, Java et Sumatra. Arrivés sur Sumatra, il ne nous restait plus que 5 jours avant notre vol pour Singapour. Nous avons donc écourter notre séjour sur Sumatra, qui aurait mérité bien plus pour en profiter pleinement.

Medan, la principale ville de Sumatra | 1 jour

A Jakarta, nous disons au revoir à nos copines de voyages et prenons un avion pour Sumatra : direction Medan ! Pour des raisons de visa et de billet d’avion expliquées ci-dessus, nous n’avons pas pu nous éterniser dans cette ville. A peine arrivés que nous cherchons directement une navette pour le village de Bukit Lawang.

Après notre escapade dans la jungle, nous sommes retournés à Medan et avons eu un peu de temps pour découvrir les alentours. Il y a peu de touristes et la ville est restée très authentique : petits restos locaux, une vie nocturne dynamique, pas de gros buildings ni de grandes chaînes de fast food. On a même eu droit à une pluie diluvienne lors de notre dernier soir sur place. On est resté coincer dans le resto pendant près d’une heure à attendre que la pluie cesse. Dans les rues, l’eau est montée d’un coup ! On a dû retirer nos tongs et marcher pieds nus avec de l’eau jusqu’au genou pour retourner à notre hôtel !

Medan, principale ville de l’île de Sumatra

MEDAN – BUKIT LAWANG
95 km – 2 h 40 de route

Bukit Lawang, un petit village en pleine jungle | 2 jours 1/2

Entouré par une immense jungle, Bukit Lawang est le passage obligé pour partir à la recherche des orangs-outans. Nous avons eu un réel coup de cœur pour ce petit village rudimentaire construit autour de la rivière Bohorok. Les habitants y sont gentils et chaleureux. Les hôtels et Guesthouses et sont en parfait accord avec la nature qui les entoure. C’est également un endroit de vacances pour les locaux qui souhaitent échapper au tumulte des grandes villes. Pendant notre séjour, nous avons rencontré une sorte de « colonie de vacances » d’une vingtaine d’enfants. Nous avons échangé des sourires et quelques mots en anglais avant de finir par prendre une photo souvenir de ce moment.

Se balader dans Bukit Lawang est vraiment très agréable car les ruelles sont trop petites pour y accéder en voiture. Le calme ambiant, les singes qui déambulent entre les habitations et cette nature omniprésente… C’est un véritable havre de paix.

A faire à Bukit Lawang

– Se perdre dans les petites rues du village pour s’imprégner de l’endroit.

– Faire une petite baignade dans la rivière Bohorok – le courant est fort alors reste au bord.
(attention à ta tenue de bain en public, l’Indonésie est un pays musulman)

– Passer une nuit minimum sur place dans une Guesthouse proche de la rivière. La vue est magnifique au couché du soleil.

l'île de Sumatra - Bukit Lawang
Le petit village de Bukit Lawang | Sumatra

Notre rencontre avec les derniers Orangs Outans sauvages | 1/2 journée

Nous sommes venus sur l’île de Sumatra spécialement pour vivre ce moment qui reste l’un des plus beaux souvenirs de notre voyage. Le Gunung Leuser National Park est l’un des écosystèmes les plus riches du monde. C’est la demeure de nombreux primates, tigres, léopards, éléphants et rhinocéros. C’est également l’un des deux seuls endroits au monde où tu peux encore voir des orangs-outans sauvages (le second lieu se trouve sur l’île de Bornéo en Malaisie). Tantôt victime de la déforestation, tantôt de braconnage, l’orang-outang de Sumatra s’est retrouvé au bord de l’extinction. Aujourd’hui, le Gunung Neuser NP est un lieu de réhabilitation et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A notre Guesthouse, nous avons rencontré Rian, un guide du parc. C’est avec lui que nous avons passé quelques heures dans la jungle à la recherche des orangs-outans. Avant de partir, Rian nous explique quelques règles « de sécurité » : « quand je dis « stop » tu t’arrêtes, quand je te dis de courir tu cours ! bref il faut être concentré, à l’écoute et faire ce que je dis sans réfléchir. »
Ok ! ça pose le décor de la jungle hostile où tout peut arriver !

l'île de Sumatra - Bukit Lawang
Gunung Leuser National Park | Sumatra

Au bout d’une heure de marche, Rian entend quelque chose (oui parce que nous on a rien capté !) et nous demande d’accélérer le pas. Deux minutes plus tard, nous nous retrouvons face à un énorme orang outan mâle suspendu à un arbre. Croiser le regard de cette orang-outan est vraiment spécial. Ses yeux sont expressifs et dévoilent beaucoup d’assurance. D’autres guides et touristes arrivent sur place et s’approchent très près du singe pour le prendre en photo. Ça me dérange… Ces gens ne respectent « son espace ». Je regarde notre guide Rian et lui explique que je ne suis pas à l’aise avec ça. Vu sa tête, apparemment lui non plus.

Nous partons un peu plus loin pour mettre de la distance avec ce groupe trop oppressant. Et là, dans les arbres, une femelle orang-outan et son bébé croisent note route. C’est incroyable.

A cet instant, nous nous sentons très chanceux de pouvoir observer cette espèce de si près et dans leur environnement naturel.
La mère et son bébé nous regardent longuement sans bouger, comme s’ils nous scannaient… exactement comme nous ! Plus tard dans la journée nous croisons une seconde femelle orang-outan, seule cette fois.

Nos quelques heures dans la jungle nous ont également permis de croiser d’autres espèces animales : deux espèces de primates différentes, un paon, des fourmis et des mille-pattes énormes… Pour finir cette escapade, nous quittons la jungle par la rivière en mode rafting sur de grosses bouées.
C’est marrant et finalement très pratique pour retourner au village rapidement et sans effort après 5 heures de marche intensives.

Infos utiles

– Tarif : 450 000 roupies pour une demi-journée
550 000 roupies pour 1 jour
950 000 roupies pour 2 jours de trek dans la jungle.
(possibilité de faire plus de jours)

– Pour faire un trek d’un ou plusieurs jours dans la jungle, demande à l’accueil de ta Guesthouse.
Sinon, voici le contact de notre guide Rian, qui a été super et très respectueux avec les orangs outans.

l'île de Sumatra - Bukit Lawang
Gunung Leuser National Park | île de Sumatra
budget ile de sumatra

BILAN

Bon et bien tu l’auras compris, l’île de Sumatra regorge de trésors préservés et nécessitent bien plus que 5 jours pour en faire la découverte. Mais si comme nous, tu n’as pas beaucoup de temps, je te conseille quand même de faire un stop à Bukit Lawang. Rien que pour croiser le regard si intense d’un orang-outan sauvage. Sumatra est encore très peu visité comparé aux autres îles d’Indonésie, et reste très authentique. Nous y retournons c’est sûr ! Mais cette fois, nous consacrerons exclusivement notre temps à cette île si incroyable.

.

l'île de Sumatra - Bukit Lawang

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer