AMERIQUE DU NORD,  CANADA

Visiter Montréal en 4 jours : Itinéraires & incontournables

Premier article dédié à notre voyage au Canada ! Et il est consacré au point de départ de notre PVT : La belle ville de Montréal. Ici je t’explique comment visiter Montréal en 4 jours sans passer à côté des incontournables de la ville ! C’est la ville préférée de nombreux voyageurs et on avait vraiment hâte de découvrir pourquoi. A mi-chemin entre la culture française et américaine, la plus grande ville du Québec à beaucoup de potentiel. Même en temps de crise sanitaire mondiale…

Dans cet article, tu trouveras principalement les endroits de Montréal à visiter en extérieur. Nous sommes arrivés début octobre 2020, lorsque la ville était en alerte maximale Covid-19. Tous les lieux de divertissement (bars, restos, spectacle, activités…) étaient fermés. Point positif : Visiter Montréal ne nous à presque rien coûté. Tous les endroits cités ci-dessous sont en libre accès et donc gratuits !

Centre ville de Montreal
Vue de Montréal au couché du soleil depuis le Belvédère Kondiaronk

QUAND VISITER MONTREAL ?

Le Canada a encore la chance de connaitre les 4 saisons de l’année de manière bien définie. Du coup, ce n’est jamais le mauvais moment pour visiter Montréal. Mais les paysages et activités sont très différents d’une saison à une autre. A toi de voir comment tu souhaites découvrir la ville et les activités que tu aimerais tester.

Visiter Montréal en été

J’y reviendrai lorsque nous l’auront vraiment vécu, mais en été, Montréal s’anime trois fois plus que d’habitude ! C’est le temps des festivals en plein air, des terrasses, des concerts éphémères… L’ambiance est au maximum. Pour les festivals les plus connus : Les Francofolies, Juste pour Rire, Le festival de Jazz, les Feux Loto-Québec, le festival Mural… C’est la saison où la ville atteint son plein potentiel ! En plus, l’Est du Canada bénéficie d’un été très chaud. Raison de plus de flâner dehors jusqu’à tard le soir ;).

Visiter Montréal en Automne

C’est la saison durant laquelle nous sommes arrivés au Canada. L’automne est très prisé pour visiter Montréal, et le Canada en général, car c’est l’été indien. Les arbres rougissent et les parcs flamboient de mille feux. C’est un spectacle magnifique, même en pleine ville. Et puis, la météo est encore clémente (entre 12 et 20 degrés jusque mi-octobre). Les gens profitent des derniers rayons de soleil avant de vivre 6 mois d’hiver rigoureux. Petit bémol, c’est l’intersaison. Il ne fait plus assez chaud pour les activités d’été et pas assez froid pour celles d’hiver. Donc, pour un road trip au Québec, essaye de ne pas dépasser le 15 octobre. Tu pourras alors profiter des couleurs d’automne et des activités extérieures.

Visiter Montréal en Hiver

En hiver, Montréal flirte avec les -20°C (voire -30°C), mais ce n’est pas une raison pour rester chez soi ! Les canadiens ont appris à vivre avec cette météo parfois compliquée. C’est donc la période des activités hivernales et des illuminations de Noël ! Montréal s’anime sous son manteau blanc avec de nombreux marchés de noël, décorations et projections lumineuses. En plus, pas besoin d’aller très loin pour s’exercer aux sports d’hiver. Les parcs de Montréal, comme Mont Royal ou Jean Drapeau, se transforment en patinoires, sentiers de raquettes et de ski de fond. Une belle saison pour découvrir la ville autrement !

OU DORMIR POUR VISITER MONTREAL EN 4 JOURS ?

Avant de chercher l’endroit parfait où passer ses nuits, il faut déjà savoir durant quelle saison tu comptes visiter Montréal. Clairement, d’une saison à une autre, et selon les évènements, les prix des logements peuvent passer du simple au double. En saison creuse, tu pourras te permettre de loger en centre-ville et donc de te déplacer très facilement pour les visites. A l’inverse, en plein été par exemple (temps des festivals) ou pendant les fêtes de Noël, il te faudra t’éloigner vers les quartiers de Montréal pour éviter de payer 300 $ la nuit.

Si tu as déjà lu pas mal de mes articles de voyage, Léo et moi sommes des backpackers. Je vais donc te conseiller des type de logements abordables. Car si tu cherches l’adresse du Ritz-Carlton de Montréal, tu t’es trompé de blog ;).

Louer un Air Bnb dans le centre-ville

C’est pour moi une bonne option car économique et agréable. Sur Air BnB, tu trouves de tout, à tous les prix car c’est de la location de particulier à particulier. L’avantage principal, c’est que tu bénéficies de tout le confort nécessaire pour cuisiner, dormir, te laver et nettoyer tes vêtements.

Nous sommes restés 10 jours « rue Mackay » en plein centre de Montréal pour 575 $ à 2 pour un F2 d’environ 50 m² (ce qui revient à 28$/jour/personne). L’effet du Covid à sûrement joué en notre faveur en termes de prix. Nous étions proches des magasins, du parc Mont Royal et de la ligne de métro principale. Etre au centre-ville te permet clairement de faire presque tout à pied et te fait économiser sur les transports.

Pour trouver un hébergement, rien de plus simple ! Télécharge l’application Air BnB sur ton smartphone ou rendez-vous sur le site AirBnB. Check les logements proposés dans le centre dés que tu connais ta date de départ. Plus tu anticipes, plus tu auras de chance de trouver des logements à des prix très abordables.

Dormir dans une auberge de jeunesse

Bien que ce soit l’option privilégiée des petits budgets, c’est aussi l’idéal pour faire des rencontres et s’informer sur la ville. Surtout si tu pars comme nous avec un PVT, je te conseille fortement l’auberge de jeunesse. Elles sont généralement très bien situées et te permettent de faire pas mal de choses à pied. Et puis, tu rencontres du monde, parfait pour les voyageurs solitaires en quête de nouvelles amitiés.

Si tu as déjà lu mes précédents articles sur notre PVT en Australie, tu sais que l’ambiance auberge de jeunesse est quelque chose que l’on aime. Pour le Canada, ça s’est passé différemment. L’Air BnB est l’option qui s’est imposée à nous car nous étions tenus de faire une quatorzaine de confinement (#Covid) à la sortie de l’aéroport. Pas de rencontres pour le coup, mais on se rattrapera !

Pour trouver une auberge de jeunesse, rendez-vous sur Hostelworld ou encore sur Booking.com. La majorité des auberges sont répertoriées, notées et commentées. A toi ensuite de faire ton choix en fonction de tes critères.

VISITER MONTREAL EN 4 JOURS : LES 10 INCONTOURNABLES

1. La rue Sainte Catherine

Cœur du centre-ville, c’est dans cette rue que tu trouveras tous les magasins et enseignes connues pour faire ton shopping. La rue en elle-même n’est pas exceptionnelle (elle est d’ailleurs très souvent en travaux). C’est en revanche un bon endroit pour flâner dans les centres commerciaux ou faire quelques achats souvenirs.
C’est également dans cette rue que se mêlent anciennes chapelles du XVIIIème et buildings du Nouveau Monde. Un curieux mélange qui à son petit charme tout de même.

2. Le Boulevard Saint Laurent et son Street Art

Avec un Street Art très présent, Montréal nous a rappelé Melbourne, en Australie. Tu peux tomber à n’importe quel moment nez à nez avec un tag de plusieurs mètres de haut. Pour être sûr d’en croiser, direction Boulevard Saint Laurent. C’est là que se déroule chaque été le Mural Festival, le festival d’art urbain de Montréal. Des dizaines de tags plus colorés les uns que les autres recouvrent les murs de la ville. Montréal est une galerie d’art à ciel ouvert.

Pour ne pas manquer les plus belles œuvres des années précédentes, retrouve tous les tags sur la carte interactive du Mural Festival.

Visiter Montréal street art
Deux des nombreux tags présent à Montréal

3. Le parc de Mont Royal et sa vue imprenable sur la ville

Poumon de la ville, Mont Royal est le plus grand parc de la métropole. Et c’est clairement un lieu à ne pas manquer. Les montréalais y passent beaucoup de temps, que ce soit pour décompresser ou finir la journée. C’est ici que se mélangent sportifs, promeneurs de chiens, musiciens ou groupes d’amis finissant la journée autour d’un bon apéro.

Le Parc Mont Royal est également un spot unique pour admirer la ville d’un peu plus haut. Pour cela, le Belvédère Kondiaronk est l’endroit parfait pour regarder le soleil se coucher sur les buildings. Pour flâner, le Lac aux Castors (non, on y a cru aussi mais il n’y a pas de castors ahah) est très sympa et offre parfois de belles couleurs en fin de journée. En automne, c’est encore plus beau.

4. Magasiner dans le Montréal souterrain

Montréal est célèbre pour ses centres commerciaux souterrains reliés les uns aux autres. Subissant des hivers très rigoureux et des étés très chauds, la ville a carrément construit un quartier commercial sous terre. Long d’environ 32 kilomètres, c’est la plus grande galerie commerciale souterraine au monde.

Baptisé RESO depuis 2004, le Montréal souterrain rattachent immeubles, universités, musées, et bureaux à 7 stations de métro. Tu y trouveras près de 1700 boutiques et 200 restaurants ! Impossible de tout explorer quand tu visites Montréal en 4 jours mais ca vaut le coup d’y faire un tour.

5. Le Plateau Mont Royal

C’est l’un des quartiers les plus célèbres de Montréal. Nous y avons presque passé une journée entière. Le Plateau Mont Royal est le genre d’endroit où tu te projettes très facilement. J’y aurais bien déposé mon sac à dos tout de suite ! D’ailleurs, ce quartier est très prisé des français (que nous avons bon goût ^^) et on comprend vite pourquoi. Tout est beau: les maisons colorées aux architectures variées, les perrons devant chaque entrée, beaucoup de verdure dans les rues… Bref, on a adoré !

Petite ombre au tableau tout de même, c’est le quartier le plus cher de Montréal ! Bien sûr, il en fallait bien une, sinon tout le monde y habiterait ;).

Le plateau Mont Royal détient également un des plus jolis parcs de Montréal : Le Parc La Fontaine. Avec son grand lac central, c’est une bulle de nature et de calme au milieu de cette agitation urbaine. C’est ici que nous avons fait notre pause déjeuner durant notre visite du Plateau. Nous y avons dégusté une pizza de chez « La maison des pâtes fraîches » situé à 5 minutes à pied du parc (et que je recommande sans hésiter). Si tu fais pareil, attention le parc est rempli d’écureuils. Ils sont mignons mais très culotés !

Parc Lafontaine Montréal
Parc Lafontaine au quartier Plateau Mont Royal| Montréal

6. Se promener le long du Canal Lachine

Une petite virée à bicyclette le long du Canal Lachine est un « must to do » à Montréal. Ca change des balades à pied et c’est très agréable. Au fil de l’eau, la route te mènera du centre-ville jusqu’au quartier Verdun. C’est ici que se situe le marché Atwater, l’un des deux grands Marchés de Montréal. Une petite soif pendant la journée ? Ca tombe bien, la terrasse Sainte Ambroise est pile sur le chemin du canal ! Elle propose de bonnes bières à déguster en extérieur (et avec sagesse bien sûr ;)), si le temps le permet.

7. Le Vieux Montréal et le vieux Port

Avec ses rues pavées et ses édifices du XVIIIème siècle, le Vieux Montréal est le cœur historique de la ville. C’est dans ce quartier que réside la célèbre Basilique Notre-Dame de Montréal, situé sur la Place d’Armes.

Pour prolonger la journée, direction le Vieux Port de la ville. Une belle balade le long du Saint Laurent t’attends. Tu pourras y admirer la grande roue, les énormes silos à grain du port ou encore la tour de l’horloge.

le Vieux Montréal
Basilique Notre-Dame | La grande Roue | La tour de l’horloge

8. Découvrir les marchés de Montréal

Pour une ville comme Montréal, ça m’a étonnée que la ville ne disposent que de deux marchés. Ils sont d’ailleurs assez excentrés. Il faut environ 30 minutes de métro s’y rendre afin de goûter aux saveurs locales !

Le plus connu des deux est le marché Jean Talon. Il est situé dans le quartier de la petite Italie (arrêt Jean Talon ligne orange, depuis le centre ville). Il est réputé pour son caractère multiculturel mais aussi pour ses produits made in Québec. Toujours animé de dégustations culinaires et ateliers en tout genre, il y règne une ambiance chaleureuse et conviviale. Clairement un incontournable lors d’une visite à Montréal.

A présent, direction le quartier de Verdun où se situe le second marché de Montréal : Le Marché Atwater. C’est un excellent endroit pour se restaurer lors d’une balade à vélo sur la piste cyclable du Canal Lachine. Tu y trouveras tout ce qu’un marché traditionnel peut offrir, les saveurs locales en plus !

9. Le Campus Mc Gill University

C’est l’une des plus anciennes universités du Canada et une des plus prestigieuses. Ses gros bâtiments et tours en pierre grise lui donne un petit air de Poudlard, très photogénique. Situé entre le centre des affaires et le parc Mont royal, Mc Gill occupe une place de choix pour les étudiants de cette université.

Visiter Montréal - Campus Mc gill University
Campus Mc Gill University | Montréal

10. Parc Jean Drapeau sur l’île Sainte Hélène

Situé sur l’île sainte Hélène, au milieu du Saint Laurent, le Parc Jean Drapeau est une bulle d’oxygène. L’île est accessible à pied, par le Pont Jacques Cartier, ou en métro depuis la station BERRY UQAM. Nous y étions pendant la saison des couleurs, où tous les arbres rougissent avant de perdre leurs feuillages.

De multiples activités sont possibles toute l’année. C’est un endroit calme et agréable pour y passer une après-midi ou même pique niquer si le temps le permet. Pour les amateurs de sensations fortes, rendez-vous au Nord de l’île, où se trouve le parc d’attractions « La Ronde ». Nous n’avons pas pu y aller (fucking Covid) mais je suis sûr que ça mérite un petit tour.

Parc Jean Drapeau durant la saison des couleurs | Montréal

L’île abrite également l’un des seuls musées d’Amérique du Nord entièrement dédié à l’environnement: c’est La Biosphère. Cette énorme bulle transparente, visible à des kilomètres, est un musée ayant pour objectif de sensibiliser sur les enjeux environnementaux. Un lieu unique à ne pas manquer lors de ton passage à Montréal.

Visiter Montréal en 4 jours - La biosphère
La Biosphère | Parc Jean Drapeau à Montréal

EN BONUS

Pour les plus motivés ou les lève-tôt (ce qui n’est clairement pas mon cas #TeamMarmottes ^^) voici un peu de rab. Montréal ne peut se résumer qu’à une liste de 10 incontournables. A moins d’y vivre plusieurs mois, il faut faire des choix quand on visite une grande ville. Après notre saison d’hiver à Mont Tremblant, on espère pouvoir y retourner pour redécouvrir Montréal, en été cette fois ! En attendant, voici de quoi rallonger le séjour si tu restes plus longtemps dans les parages.

Le Jardin botanique de Montréal

Il est reconnu pour être l’un des plus importants au monde. Le Jardin Botanique de Montréal est une belle activité pour faire le plein d’air pur. Non loin du centre ville, il s’étend sur 75 hectares et offre de multiples sentiers et activités aux visiteurs. En hiver, le jardin propose même jusqu’à 3 kilomètres de pistes de ski de fond.

Le village, quartier Gay de Montréal

C’est l’un des quartiers les plus célèbres de Montréal. Si ce n’est LE plus célèbre. Il est reconnaissable par ses guirlandes aux couleurs du drapeau LGBT flottants au dessus de la rue Sainte Catherine Est. Le Village bat son plein durant la saison estivale, quand les rues deviennent piétonnes et laissent place à une soixantaine de terrasses ! C’est le plus festif de Montréal : expositions d’art, clubs branchés, bars et restos en tout genre… impossible de s’ennuyer.

C’est en allant chez le coiffeur que nous avons découvert le Village (et oui nouvelle coupe pour une nouvelle vie ^^). On s’y est baladé une petite heure mais, malheureusement, le quartier était loin d’être animé comme à son habitude.

Mile End, le Quartier Hypster

Mile end est connu pour être la partie Hypster du Plateau Mont Royal. C’est un quartier branché où se mêlent skate parks, tatoueurs, cafés, bars à cocktails et friperies vintage. Nous avons bien aimé l’ambiance qui s’en dégage. A voir, si tu restes un peu plus de 4 jours sur Montréal.

ITINERAIRES POUR VISITER MONTREAL EN 4 JOURS

JOUR 1 | Centre-ville et Parc Mont Royal

Ce premier jour de découverte se concentre sur le centre-ville de Montréal. On commence toujours la découverte d’une ville par son centre-ville. Ca permet de prendre ses marques et de repérer les lieux.
Rendez-vous à la station de métro Place d’Armes pour commencer la visite. De là, direction la place des arts ! En passant par le célèbre souterrain RESO jusqu’au complexe Desjardins, tu y es en moins de deux. Puis, retour dehors pour une balade jusqu’au Centre commercial Eaton via la célèbre rue Sainte Catherine. Profite en pour te restaurer dans le centre Eaton, ce n’est pas la nourriture qui manque.

Si tu souhaites en découvrir plus sur le Montréal souterrain, voici la carte du réseau.

Rejoins ensuite le Portail Roddick, entrée principale du Campus de la Mc Gill University. Balade-toi dans le Campus jusqu’à rejoindre les escaliers de la rue Peel, menant au parc Mont Royal. Monte jusqu’au Belvédère Kondiaronk (courage, c’est un peu sportif) pour un magnifique couché de soleil. Et si le cœur t’en dit, pousse la balade jusqu’au Lac aux Castors pour finir cette belle journée.

JOUR 2 | Street art et Plateau Mont Royal

Aujourd’hui, on abandonne l’hypercentre pour une journée au Plateau Mont Royal, l’un des plus beaux quartiers de la ville. Mais tout d’abord, direction le Boulevard Saint Laurent pour admirer le magnifique Street Art de Montréal. N’hésites pas à t’engager dans les ruelles et parkings perpendiculaires au Boulevard, car les tags sont parfois bien cachés.

Ensuite, direction le Square Saint Louis pour admirer les fameuses maisons colorées du Plateau. Perds-toi dans les rues du quartier jusqu’à rue Rachel Est. Là, je te recommande une pizza à emporter à « La maison des pâtes fraîches ». Une fois le repas acheté, pose-toi dans le Parc La fontaine pour un déjeuner détente, dans l’herbe.

Après cette petite pause bien méritée, on part vers l’ouest pour découvrir le centre du Plateau, Avenue Mont Royal Est. C’est ici que se trouvent les traditionnels bagels de Saint-Viateur Café, un incontournable. Et enfin, le parc Sir Wilfried Laurier sera parfait pour terminer cette journée balade au cœur du Plateau Mont Royal. Passe au Métro Beaulieu Laurier pour acheter une petite bière et pose-toi dans l’herbe du parc comme un montréalais.
Pour rentrer, l’arrêt de Métro « Laurier » – ligne orange, n’est pas loin et te ramènera directement au centre-ville.

JOUR 3 | Le Vieux Montréal et le Canal Lachine

Pour ce troisième jour de visite de Montréal, on retourne dans le centre-ville, mais pas n’importe lequel. Cette fois, destination le Vieux Montréal, avec ses rues pavées et ses bâtiments du XVIIIème siècle. Marche jusqu’au Marché Bonsecours pour admirer ce beau bâtiment. Ensuite, prends la direction du Vieux port jusqu’à la grande roue de Montréal. Suit les quais le long du Saint Laurent. Continue sur la piste cyclable du Canal Lachine jusqu’à la Terrasse Saint Ambroise. Tu pourras te reposer autour d’une bonne bière et d’un bon repas, tout en profitant du soleil. Sur le chemin du retour, fais un stop au Marché Atwater pour goûter aux produits locaux.

Pour cet itinéraire, un peu plus long que les autres, je recommande la location d’un vélo. Tu profiteras du paysage tout en économisant tes forces (on en est quand même au troisième jour de visite). Mais, si le vélo ne t’intéresse pas, sache qu’il est tout à fait possible de faire cet itinéraire à pied. Il faudra juste compter un peu plus de temps pour se déplacer.

JOUR 4 | Marché Jean Talon et l’île Sainte Hélène

Dernière visite de Montréal. je te propose de découvrir le célèbre marché Jean Talon en fin de matinée. Histoire de réveiller tes papilles et même déjeuner dans ce temple de la nourriture fraîche et multiculturelle. Pour l’après-midi, quoi de mieux qu’une petite balade digestive tout en découvrant l’île Sainte Hélène. Sur place, le parc d’attractions « La Ronde » t’attends pour quelques sensations fortes. Le Parc Jean Drapeau, lui, est parfait pour une parenthèse « nature ». Et pour finir, rends-toi à la Biosphère, un musée unique dédié aux enjeux environnementaux.

Pour les plus motivés, tu peux revenir au centre-ville à pied, via le pont Jacques Cartier. Il offre une vue imprenable sur le Saint Laurent et Montréal.

Voilà, j’espère que cet article t’as plu et qu’il t’aidera à visiter Montréal en 4 jours si jamais tu passes par cette belle ville. J’ai hâte de vivre l’ambiance de l’été et des festivals. En l’espace de quelques jours, Montréal nous a conquit et elle n’était pas à son plus grand avantage.
D’autres articles sur notre vie au Canada vont suivre, alors stay connected ! 😉



Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Enregistrer